Top banner
Top banner
ROYAUME-UNI : 4 boutiques sur 10 vendent des e-cigarettes aux moins de 18 ans.

ROYAUME-UNI : 4 boutiques sur 10 vendent des e-cigarettes aux moins de 18 ans.

Selon Trading Standards, 39% des points de vente en Angleterre vendent des e-liquide nicotinés aux enfants et aux adolescents. Le rapport est donc jugé décevant pour le Royaume-Uni.

D’après les nouveaux chiffres publiés par Trading Standards, près de 4 détaillants sur 10 en Angleterre ont enfreint la loi en vendant des e-cigarettes et des e-liquides à des moins de 18 ans. Depuis l’interdiction de vente aux mineurs en Octobre, ce premier test d’achat à démontré qu’il y’avait encore de nombreux commerces qui ne respectaient pas la loi. Pour information, l’infraction a cette loi peut conduire à une amende d’un montant de 2500 £ maximum.


1634 TESTS EN VÉRIFICATION PONCTUELLE


Pour effectuer ce rapport, les équipes de Trading Standards ont mené 634 tests de conformité en effectuant des « vérifications ponctuelles » entre Janvier et Mars 2016. Il est important de préciser que ce processus a été soutenu par le Ministére de la santé et coordonné par l’Institut Trading Standards Chartered.

En conclusion, ce rapport dévoile que «Le respect de l’âge de vente prévue dans la réglementation a été jugée décevante, avec plus de 246 ventes illégales « . Le taux de non-conformité globale était de 39%, les plus hauts niveaux étant de 59% dans le nord-ouest  et de 46% dans les Midlands de l’est.

Pour Leon Livermore, directeur général de CTSI « Plus de 2,5 millions d’adultes utilisent les cigarettes électroniques et des preuves suggèrent que la e-cigarette est la méthode la plus populaire pour arrêter de fumer en Angleterre« . Selon lui  » Son utilisation régulière chez les enfants est relativement rare, mais la prise de conscience sur l’expérimentation des cigarettes électroniques par les enfants est en augmentation. »

3


TRADING STANDARDS : UN RÔLE DE PRÉVENTION !2


D’après L. Livermore, les équipes de Trading Standards jouent « un rôle de premier plan dans la prévention d’obtention des e-cigarettes et des e-liquides par les enfants, comme ils le font avec des produits traditionnels du tabac». « Ils donnent des conseils pour aider les détaillants à respecter la loi, mais n’hésiteront pas à prendre des mesures appropriées si nécessaire.« .

Pour Nicola Blackwood, le ministre de la santé publique : « Cette mesure à été approuvée par les entreprises et avec les vacances scolaires ce rapport est un rappel opportun de leurs obligations de ne pas vendre de produits nicotinés à des jeunes de moins de 18 ans. »

Source : Voir le rapport

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédactrice et correspondante Suisse. Vapoteuse depuis de nombreuses années, je m'occupe principalement de l'actualité suisse.