Top banner
Top banner
Top banner
AFRIQUE DU SUD : Philip Morris intervient dans le projet de fusion entre Twisp et British American Tobacco.

AFRIQUE DU SUD : Philip Morris intervient dans le projet de fusion entre Twisp et British American Tobacco.

Rappelez vous ! En décembre 2017, British American Tobacco, deuxième groupe mondial de tabac annonçait l’acquisition du fabricant sud-africain d’e-cigarettes « Twisp ». Aujourd’hui la fusion qui devait avoir lieu semble plus complexe que prévue. En effet, plusieurs acteurs du tabac dont Philip Morris sont autorisés à se prononcer sur l’approbation de cette fusion.


PHILIP MORRIS ET GOLDEN LEAF TOBACCO PEUVENT SE PRONONCER SUR LA FUSION !


Suite à une décision du Tribunal de la concurrence en Afrique du Sud. deux acteurs majeurs de l’industrie du tabac pourront intervenir dans le projet de fusion entre British American Tobacco (BAT) et le fabricant d’e-cigarettes Twisp.

« Gold Leaf Tobacco et Philip Morris South Africa ont été reconnus comme participants à la grande procédure de fusion en cours entre British American Tobacco et Twisp« , a déclaré le Tribunal dans un communiqué publié mercredi. Cela signifie que les sociétés sont autorisées à participer à l’audition de la fusion par le Tribunal.

Ils ont le droit d’accéder aux documents de l’affaire, de déposer des déclarations de témoins, de déposer à l’audience et de contre-interroger des témoins, entre autres choses. Initialement, la Commission de la concurrence avait recommandé au Tribunal d’interdire la fusion entre BAT et Twisp, avant de retirer la recommandation après avoir conclu un accord avec les parties sur les conditions de celle ci.

Par la suite, Philip Morris South Africa et Gold Leaf Tobacco ont demandé au Tribunal l’autorisation d’intervenir dans la procédure de fusion.

« Ils ont affirmé qu’ils fourniraient des informations qui seraient utiles au Tribunal pour qu’il puisse se prononcer sur la fusion« , a déclaré le Tribunal.

Philip Morris et Gold Leaf se contenteront de commenter l’impact de la fusion concernant l’aspect commercial. Ils pourront également donner un avis sur l’augmentation des obstacles pour rentrer sur le marché de l’e-cigarette et les conditions imposées par le Tribunal aux parties à la fusion.

La date de l’audience de cette fusion n’a pas encore été déterminée et le sera « en temps voulu », a ajouté le Tribunal.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse