Top banner
Top banner
Top banner
AUSTRALIE : La scuderia Ferrari accusée d’une possible violation de la loi anti tabac

AUSTRALIE : La scuderia Ferrari accusée d’une possible violation de la loi anti tabac

La Scuderia Ferrari est une nouvelle fois au coeur de la polémique et se retrouve accusé d’une possible violation de la loi anti-tabac lors de la première manche de la saison de formule 1 en Australie. 


LES AUTORITES AUSTRALIENNES OUVRENT UNE ENQUÊTE !


La Scuderia Ferrari pourrait se retrouver en violation de la loi anti tabac en Australie lors de la première manche de la saison en raison de la promotion de la nouvelle marque Mission Winnow de son partenaire de longue date, Philip Morris. Au mois d’octobre dernier dans le cadre du Grand Prix du Japon, Ferrari a annoncé la signature d’un partenariat commercial avec la nouvelle marque de Philip Morris International, Mission Winnow.

Le logo de la marque n’est pas sans rappeler le logo de Marlboro, qui était affiché jadis sur le capot moteur des Ferrari en Grand Prix. Mais à un peu plus d’un mois de l’ouverture de la saison 2019, les autorités australiennes ont ouvert une enquête pour déterminer si Ferrari respecte bien la loi anti tabac en Australie avec le logo de Mission Winnow sur sa monoplace.

Depuis l’apparition du logo de Mission Winnow au Grand Prix du Japon, il a été suggéré que le chevron blanc sur fond rouge et le design général du logo n’était qu’une stratégie marketing pour contourner les règles sur la loi tabac et faire penser indirectement à la marque Marlboro.

Depuis 2007, les réglementations mondiales en matière de publicité pour le tabac ont entraîné le retrait progressif de la marque de cigarettes en F1 et Ferrari a abandonné la marque Marlboro en 2011. Cependant, la firme de Maranello a maintenu une relation financière saine avec Philip Morris, les fans continuant d’associer visuellement les marques Ferrari et Marlboro grâce à un travail de création de logo astucieux.

En 2010, Ferrari a été contrainte de supprimer le logo de son partenaire sur ses voitures après que des associations anti tabac ont affirmé que son design subtil [code à barre] constituait un cas de publicité subliminale pour Marlboro.

Philip Morris a tenu à réagir à ces accusations faites par l’Australie, soulignant que tous les accords signés entre Ferrari et PMI l’ont été en dehors du cadre juridique australien.

« La société mère de Philip Morris Australia, Philip Morris International et Scuderia Ferrari, entretiennent un partenariat mondial, entièrement géré en dehors de l’Australie. » peut-on lire dans un bref communiqué de la marque.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse