Top banner
Top banner
AUSTRALIE : L’administration refuse d’autoriser la nicotine pour les cigarettes électroniques

AUSTRALIE : L’administration refuse d’autoriser la nicotine pour les cigarettes électroniques

Il y’a encore quelques jours, en Australie tout les espoirs étaient permis. Finalement, aprés de nombreuses batailles, c’est encore une décision aberrante qui a été prise, l’Administration des produits thérapeutiques (Therapeutic Goods Administration) a décidé de ne pas autoriser la nicotine pour la cigarette électronique.


LA E-CIGARETTE PEUT AVOIR UN IMPACT NÉGATIF SUR LA LUTTE ANTI-TABAC


C’est la stupeur au pays des kangourous… Après que l’administration thérapeutique ai décidée de maintenir l’interdiction de la nicotine pour les e-cigarettes, les médecins ont prévenu que plus de fumeurs allaient mourir et souffriraient de maladies évitables. En effet, la « Therapeutic Goods Administration » a rejeté la demande visant à exempter la nicotine de la liste des poisons dangereux de l’annexe 7, pour les concentrations de 3,6% ou moins, dans le but de réduire les dommages causés par le tabac.

Dans une décision provisoire donnée jeudi, le régulateur a déclaré que l’interdiction resterait, en faisant valoir que les cigarettes électroniques pourraient avoir un impact négatif sur la lutte antitabac et pourraient ré-normaliser le tabagisme.

Les militants qui soutiennent la e-cigarette et croient fermement que ces dispositifs offrent une alternative plus sûre au tabac se sont déclarés extrêmement déçus. «Il y aura plus de décès et de maladies potentiellement évitables», a déclaré à l’AAP le Dr Alex Wodak, président de la Fondation australienne pour la réforme du droit pharmaceutique. « La plupart d’entre nous voudrions voir les gros fumeurs passer du tabac à la e-cigarette pour une réduction des risques voir un arrêt complet du tabagisme« .

« Les cigarettes électroniques sont légales en Australie, mais la vente et la possession de la nicotine est interdite« .

Sur la demande de la New Nicotine Alliance, des dizaines d’universitaires et de chercheurs ont écrit à la Therapeutic Goods Administration demandant que l’interdiction soit levée, y compris Ron Borland, le chercheur principal du Cancer Council. Malgré cela, les opposants ont fait valoir qu’en cas de légalisation, l’industrie du tabac utiliserait les e-cigarettes comme une passerelle vers le tabagisme tout en renormalisant l’acte de fumer.

[contentcards url= »http://vapoteurs.net/etude-73-australiens-favorable-a-legalisation-de-e-cigarette/ »]


ATTILA DANKO : « UNE GIFLE POUR DES MILLIONS D’AUSTRALIENS« 


Le Dr Attila Danko, nouveau président de la New Nicotine Alliance a déclaré que cette décision était « une gifle pour des millions de fumeurs australiens qui luttaient pour arrêter. »

« Le Therapeutic Goods Administration est clairement en train de dire à des centaines de milliers d’Australiens qui ont déjà arrêté de fumer en utilisant des e-cigarettes : Vous n’êtes pas sur la bonne voie, nous ne vous laisserons pas faire cela. » en ajoutant « Mais vous pouvez aller acheter un paquet de cigarettes, pas de problème. »

La TGA a déclaré que les dispositifs étaient associés à un risque de dépendance à la nicotine, utilisant des preuves venant des États-Unis qui montre qu’elle pourrait encourager les jeunes à tomber dans le tabagisme. Le Dr Wodak a quand à lui accusé la TGA de prendre une position idéologique sur des dispositifs qui sont pourtant largement soutenu au Canada, en Nouvelle-Zélande ou au Royaume-Uni.

Selon lui, la Therapeutic Goods Administration ne devrait plus avoir à gérer la réglementation d’un produit de consommation, il souhaite évidemment que les fumeurs soient encouragés à utiliser des cigarettes électroniques.

« S’il est louable d’être ouvert et sceptique à la fois sur les nouveaux produits en développement, je pense que personne ne peut raisonnablement prétendre que les e-cigarettes sont aussi dangereuses que le tabac« 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.