Top banner
AUSTRALIE : Philip Morris se rapproche des pharmacies pour vendre sa e-cigarette

AUSTRALIE : Philip Morris se rapproche des pharmacies pour vendre sa e-cigarette

Arrivé en retard sur le marché de la vape après avoir priorisé le tabac chauffé (IQOS), Philip Morris tente aujourd’hui de se rattraper avec son dispositif « Veev ». Dans l’optique d’un développement rapide, le géant du tabac n’hésite pas à proposer une incitation financière pour les pharmacies australiennes qui joueraient le jeu.


UNE INCITATION FINANCIÈRE POUR LES PHARMACIENS


Dans le cadre d’un développement rapide, le géant du tabac, Philip Morris avait imaginé un plan.  En créant un programme destiné à promouvoir sa nouvelle e-cigarette « Veev » auprès des pharmaciens australiens, le cigarettier imaginait pouvoir s’octroyer une hégémonie sur le marché. Reposant sur des incitations financières pour les pharmaciens orientant leurs patients vers ce dispositif, le lancement a finalement été interrompu suite aux nombreux pressions de la part de médecins et experts de santé.

Toujours en stand-by, le programme propose une incitation financière de 275 $ australiens (188 €) si la pharmacie commande pour au minimum 250 $ australiens (170€) de pods (recharges) et de dispositifs de la marque VEEV du fabricant Philip Morris International (PMI). Les pharmaciens recevront de plus : 5 $ australiens (3,4€) pour chaque vente de VEEV, 10 $ australiens (6,8 €) pour l’information d’un nouveau client potentiel sur le dispositif, et 5 $ australiens pour l’orienter vers un médecin afin d’obtenir une prescription.

A voir maintenant si dans les prochaines semaines le géant du tabac arrivera à s’engouffrer dans le monde merveilleux de la pharmacie.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).