Top banner
Top banner
AUSTRALIE : Des psychiatres demandent un retrait de l’interdiction des e-cigarettes.

AUSTRALIE : Des psychiatres demandent un retrait de l’interdiction des e-cigarettes.

En Australie, des psychiatres exhortent actuellement le gouvernement à lever l’interdiction sur les cigarettes électroniques. Selon eux,  une telle décision permettrait aux patients atteints de maladies mentales, dont beaucoup sont de gros fumeurs de «bénéficier de manière significative» d’une alternative avec réduction des risques.


LE TABAGISME RÉDUIT L’ESPÉRANCE DE VIE DES PATIENTS DE 20 ANS PAR RAPPORT A LA POPULATION GÉNÉRALE


Dans le cadre d’une enquête sur l’e-cigarette menée par le gouvernement fédéral, le Royal Australian and New Zealand College of Psychiatrists (RANZCP) en a profité pour déclarer que les personnes atteintes de maladies mentales étaient encore plus concernés par le tabagisme et encore plus sujettes à devenir de gros fumeurs réduisant de fait leur espérance de vie de 20 ans par rapport à la population générale .

Pour le RANZCP « Les cigarettes électroniques … permettent de délivrer de la nicotine avec un risque réduit à ceux qui ne parviennent pas à quitter le tabagisme, cela minimise ainsi les méfaits associés au tabagisme réduisant de fait certaines des disparités en matière de santé » ajoutant « Le RANZCP soutient donc une approche prudente qui prend en compte … les avantages significatifs pour la santé que ces produits présentent« .

Et ces déclarations ne sont pas à prendre à la légère étant donnée que c’est la première fois qu’un collège médical spécialisé ou un groupe de santé majeur brise les rangs de la fraternité médicale australienne qui souhaite en grande partie que l’interdiction des cigarettes électroniques soit maintenue.

Le professeur David Castle, membre du conseil d’administration du RANZCP a déclaré que les restrictions actuelles sur le tabac ne devraient pas empêcher les personnes atteintes de maladie mentale d’obtenir des cigarettes électroniques même si cela devait comprendre une « mise en garde ». Grâce à des études,  on sais que 70 % des personnes souffrant de schizophrénie et 61% des personnes atteintes de troubles bipolaires sont fumeurs, contre 16% chez les personnes sans problèmes de santé mentale.


LE PRÉSIDENT DE RANZCP ASSUME SA POSITION SUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE


Michael Moore, président de l’Association de santé publique d’Australie, affirme que cette demande du RANZCP n’est pas une rupture majeure. « Ce n’est pas comme si nous avions interdit les cigarettes, elles étaient disponibles et légales, mais il y a des restrictions, et nous allons adopter des restrictions similaires pour les cigarettes électroniques« , a-t-il déclaré.

« La littérature scientifique montre que le risque de cancer est réduit de façon drastique avec les cigarettes électroniques. Ici, nous parlons de nicotine comme substance chimique libérée sous forme de vapeur, c’est donc un scénario très différent« .

Le Dr Colin Mendelsohn, de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud, qui soutient la e-cigarette pense pour sa part que la position du RANZCP est «en contraste» avec la «vision prohibitionniste» de l’Association médicale australienne (AMA). Selon lui  « La position de l’AMA est une honte« , il déclare :  » J’étais embarrassé, ils ont ignoré toute les preuves alors que la Nouvelle-Zélande et le Canada ont examiné les preuves et ont décidé de légaliser les e-cigarettes« .

Le Dr Michael Gannon, président de l’Association médicale australienne, a pour sa part rejeté le commentaire du Dr Mendelsohn, déclarant que le RANZCP avait fondé son point de vue sur les besoins spécifiques de ses patients. «L’AMA adopte une vision plus démographique des problèmes de la population », a-t-il déclaré ajoutant « qu’il y’a une inquiétude sur le fait qu’une normalisation de la vape ne pousse la population vers le tabagisme »

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse