Top banner
BELGIQUE :  » La cigarette électronique est un plan B qui n’est peut-être pas inutile « 

BELGIQUE :  » La cigarette électronique est un plan B qui n’est peut-être pas inutile « 

En Belgique, la cigarette électronique ne semble toujours pas être une piste sérieuse envisagée pour en finir avec le tabagisme. Législation, augmentation du prix du tabac, substituts nicotiniques, dans une récente interview, Martial Bodo, tabacologue à l’Institut Jules Bordet donne un avis bien tranché sur le tabagisme et l’utilisation du vapotage.


LA VAPE, JUSTE UN PLAN B ?


En Belgique, dans le programme du gouvernement d’Alexander De Croo figurait le projet d’augmenter durant trois ans les accises sur le paquet de cigarettes. Dès le 1er janvier 2021, le paquet de 20 cigarettes coûtera 7,50 euros au lieu de 6,80 euros. On pourrait alors se dire que la cigarette électronique est une réponse idéale à un probléme qui dure depuis bien trop longtemps. Ce n’est pourtant pas l’avis de Martial Bodo, tabacologue à l’Institut Jules Bordet qui voit le vapotage comme un simple « plan B » :

 » Je suis tabacologue, mais aussi psychologue comportementaliste, et en ce qui me concerne la cigarette électronique, d’un point de vue pulmonaire et d’un point de vue de facteurs risques sur la santé, nous avons des différences par rapport à l’inhalation de la fumée et des carcinogènes. Mais somme toute, d’un point de vue d’encombrement comportemental, quand on veut s’en libérer, c’est parfois insuffisant. Par contre, si on veut être encore un consommateur, mais à moindres risques, la cigarette électronique est un plan B qui n’est peut-être pas inutile. « 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .