Top banner
BELGIQUE : Les médias accueillent la TPD avec philosophie.

BELGIQUE : Les médias accueillent la TPD avec philosophie.

Si pour les médias spécialisés dans la cigarette électronique cette transposition partielle de la directive tabac  en Belgique a du mal à passer, ce n’est pas vraiment le cas des médias Belges qui depuis hier traitent le sujet avec beaucoup de philosophie. En lisant leurs propos on en viendrait presque à croire que toutes ces réglementations sont une avancée pour la vape.


blockPOUR M.DE BLOCK : « LE MESSAGE RESTE : ARRÊTER DE FUMER« 


C’est le message principal qui ressort des articles de presse Belges depuis hier. Tout va bien ! Les fumeurs pourront tranquillement continuer à arrêter de fumer et les vapoteurs pourront avoir le plaisir de voir les e-cigarettes désormais vendues dans des magasins classiques et non en pharmacie. De plus, la e-cigarette ne sera pas soumise à des accises (taxes), du moins pour le moment car il ne faudrait pas non plus que les coups de bâton se transforment en »lynchage » sous peine de perdre l’opinion publique dans l’histoire.
On sent clairement que les médias Belges n’ont même pas pris le temps de lire la liste des restrictions ou tentent tout simplement de noyer le poisson en faisant intervenir le Conseil supérieur de la santé qui l’assure : « ce produit peut trouver une place dans la politique de lutte contre le tabagisme« . A aucun moment, il n’est précisé que ce décret royal et cette transposition de la directive tabac condamne la e-cigarette à une mort lente et douloureuse comme cela sera également le cas pour des milliers de vapoteurs qui finiront par replonger dans le tabagisme.


ARRÊTER DE FUMER ? MAIS PAS AVEC LA E-CIGARETTE


Et c’est bien là ou il aurait fallu en venir dès la publication de ce décret royal. Les médias ont traité les restrictions de façon furtive comme si elles n’avaient aucune importance alors même qu’elles sont un véritable poison pour ce marché en plein essor.non

Interdition de vente pour les moins de 16 ans
Interdiction de vente sur Internet (Condamnation à mort pour des centaines de commerçants et arrêt immédiat de la e-cigarette pour tous les vapoteurs de zones rurales qui n’avaient pas d’autres moyens de se fournir)
La consommation est interdite dans les lieux publics fermés (Alors que l’on peut encore utiliser des patchs et mâcher des gommes nicotinées)
La publicité pour les e-cigarettes est interdite ( Plus de promotion, plus de conseil, plus de concours, plus d’entraide)
Taux de nicotine limitée (Il ne faudrait pas que les plus gros fumeurs puissent se sevrer avec la e-cigarette, surtout au vu de leur budget mensuel en tabac)
Limitation de la contenance des cartouches et réservoirs à 2 ml (afin d’être bien sûr que personne n’aie de quoi tenir la journée avec soi)
La redevance liée à la notification obligatoire des produits est fixée à 4.000 euros par nouveau produit (Plus de nouveauté, plus d’innovation, la e-cigarette condamnée à rester au point mort)
Obligation de divulguer chaque ingrédient présent dans les e-liquides avec le dosage précis (Plus de secret de recette, Coca-Cola favorise l’obésité cela ne les a jamais obligé à dévoiler leur recette…) ….

Et la liste est longue… Alors on est en droit de se demander comment Maggie De Block peut encore dire que « le message reste d’arrêter de fumer » et surtout comment les médias Belges peuvent ne pas réagir à cette réglementation qui en plus de détruire une économie à part entière va favoriser une grave crise sanitaire qui pourtant pourrait être évitée. Ne nous voilons pas la face, tout était prémédité et chers vapoteurs Français, nous sommes les prochains sur la liste.

A lire aussi : https://vaping.fr/belgique-la-scandaleuse-transposition-de-la-directive-sur-les-produits-du-tabac/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Directeur général du Vapelier OLF mais également rédacteur pour Vapoteurs.net, c'est avec plaisir que je sors ma plume pour partager avec vous l'actualité de la vape.