Top banner
BIG TOBACCO : Des normes mondiales pour promouvoir l’innovation !

BIG TOBACCO : Des normes mondiales pour promouvoir l’innovation !

Dans un article proposé par « EurekAlert« , on apprend qu’a travers « British American Tobacco », les géants du tabac souhaiteraient la mise en place de normes mondiales sur la e-cigarette. Selon eux, elles seraient essentielles pour promouvoir les innovations.

CPB5Hx3WoAAWfwo.jpg_largeDans un contexte ou à l’échelle mondiale il y’a nombre croissant de vapoteurs , British American Tobacco (BAT) mène des efforts pour développer et harmoniser des normes autour des produits de la vape. D’après eux, cela permettrait de rassurer davantage les consommateurs sur ces produits qui peuvent potentiellement réduire les méfaits du tabagisme.

Marina Trani, responsable R & D de Nicoventures (une filiale de British American Tobacco) a clairement l’intention de déclarer « que les normes doivent être harmonisées afin de promouvoir l’innovation »  aux délégués du Forum Euroscience 2016 qui aura lieu le 26 Juillet . «Des règles différentes dans des juridictions différentes sont trop lourdes et coûteuses, en particulier pour les petites entreprises. Cela étouffe la croissance et l’innovation, qui à son tour pourrait étouffer le potentiel de ces produits à réduire les méfaits du tabagisme », dit-elle.

Par exemple, L’UE et les États-Unis sont des mondes à part en terme de réglementation sur la e-cigarette. Le projet de règlementation aux États-Unis (promulgués en Août) nécessitera qu’une autorisation préalable soit donnée avant que toute modification ne soit apporté à un produit . Considérant que, la directive sur les produits du tabac de l’UE exige six mois de préavis (plutôt qu’une autorisation) pour «modification substantielle» on peut clairement dire qu’elle est moins restrictive. Il y a de plus en plus de preuves que les e-cigarettes sont plus sûres que les cigarettes classiques.

Kevin Fenton, directeur de la santé publique en Angleterre , a récemment déclaré, « Qu’une grande partie des preuves que nous avons montre qu’il est moins nocif d’utiliser une e-cigarette que de fumer« .

British American Tobacco a été la première compagnie de tabac à lancer une e-cigarette en 2013 et a été proactif dans les deux développement de la première norme de produit volontaire avec le British_American_Tobacco_logo.svgBritish Standards Institute (BSI), en préconisant des normes plus harmonisées. Ils contribuent actuellement activement aux travaux d’élaboration des normes Européennes.

BAT a pris une position de leadership dans l’évaluation des risques toxicologiques à travers la publication d’un guide qui explique la façon de respecter les lignes directrices de BSI. Le Dr Sandra Costigan, toxicologue principal chez Nicoventures, explique comment le guide contribue à un aspect sécuritaire en mettant en avant l’évaluation des arômes pour l’inhalation plutôt que pour l’ingestion.

D’après le Dr Costigan «Un arôme sur à ingérer n’est pas forcément sur à inhaler» . Le guide présente une justification scientifique qui permettra de déterminer si certains arômes peuvent être utilisés en toute sécurité.

Pour Marina Trani, l’industrie de la vape doit poursuivre son voyage vers des normes qui protégeront les consommateurs et qui permettront d’accroître la compréhension des produits de prochaine génération. D’après elle, cela doit se faire à l’échelle mondiale à travers des réglementations claires et harmonisées qui ne nuisent pas à l’innovation.

Source : eurekalert.org

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédactrice et correspondante Suisse. Vapoteuse depuis de nombreuses années, je m'occupe principalement de l'actualité suisse.