Top banner
Top banner
Top banner
CANADA : La colère des vapoteurs prend de l’ampleur en Ontario
CANADA : La colère des vapoteurs prend de l’ampleur en Ontario

CANADA : La colère des vapoteurs prend de l’ampleur en Ontario

Samedi dernier, des centaines de manifestants se sont rassemblés à Queen’s Park à Toronto pour s’opposer à la réglementation entourant le vapotage, notamment l’interdiction de promouvoir ces produits en magasin ou d’en faire une démonstration.


« CES RESTRICTIONS VONT DÉTRUIRE L’INDUSTRIE DU VAPOTAGE EN ONTARIO !  »


L’amendement au projet de loi 174, déposé au début du mois dans un projet de loi omnibus, entend encadrer la vente et la consommation des cigarettes électroniques de la même façon que la réglementation des cigarettes ordinaires. L’amendement prévoit aussi interdire certaines saveurs de cigarettes électroniques qui pourraient être « plus alléchantes » pour les jeunes.

Radio-Canada/Philippe de Montigny

Ari Mosafa vend des liquides à vapoter à plusieurs boutiques. Il croit qu’il est « vraiment important » de permettre aux consommateurs d’essayer des échantillons en magasin et de les éduquer pour qu’ils sachent comment se servir de leurs appareils. « C’est important de pouvoir en parler », dit-il.

« Ces restrictions vont détruire l’industrie du vapotage de l’Ontario, éliminer des milliers d’emplois et pousser des milliers de vapoteurs à reprendre la cigarette »

Maria Papaionannoy, porte-parole, Vapor Advocates of Ontario

Maria Papaionannoy du groupe Vapor Advocates of Ontario affirme que les vendeurs de cigarettes électroniques faisaient déjà très attention de ne pas vendre aux mineurs.

« Santé Canada reconnaît que le vapotage est moins nocif que le tabac, mais on nous impose les mêmes règles. C’est honteux », affirme Rowan Warr-Hunter, propriétaire des boutiques Stinky Canuck, dans l’est ontarien.

Radio-Canada/Philippe de Montigny

Questionné à ce sujet jeudi dernier, le ministre de la Santé Eric Hoskins affirme que ces nouvelles règles ont pour but de garder les cigarettes électroniques et autres produits de vapotage hors de la portée des enfants et des jeunes. Le vapotage est déjà interdit aux moins de 19 ans.

« En ce qui concerne les boutiques spécialisées pour les plus de 19 ans, tout comme les magasins de cigares, il est raisonnable d’envisager des exemptions »

Eric Hoskins, ministre de la Santé de l’Ontario

Le ministre a également déclaré qu’il allait rencontrer, la semaine prochaine, des représentants de l’industrie pour discuter de possibles exemptions.

Source : Ici.radio-canada.ca

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse