Top banner
CANADA : Une consultation publique sur l’avenir de la lutte anti-tabac.

CANADA : Une consultation publique sur l’avenir de la lutte anti-tabac.

Hier, le gouvernement du Canada a lancé une consultation publique d’une durée de sept semaines sur l’avenir de la lutte antitabac au Canada en vue du renouvellement de la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme. La stratégie proposée vise à réduire le taux de tabagisme au Canada à moins de 5 % d’ici 2035.


UN CANADIEN MEURT D’UNE MALADIE DUE AU TABAC TOUTES LES 14 MINUTES


C’est un bien triste bilan affiché au Canada ou un habitant meurt d’une maladie liée au tabac toutes les 14 minutes, soit 37 000 personnes par année au pays. Malgré les efforts affichés, des milliers de Canadiennes et de Canadiens consomment toujours du tabac et plus de 115 000 personnes par année se mettent à fumer. Cette consultation publique lancé hier par le gouvernement Canadien exigera de nouvelles mesures énergiques qui mettront l’accent sur l’intervention fédérale à long terme pour contrer l’usage du tabac. La consultation se déroulera jusqu’au 13 avril 2017.

Cette consultation n’est que l’une des multiples mesures que le gouvernement du Canada propose pour mieux protéger la population canadienne contre la dépendance à la nicotine et l’usage du tabac, notamment :

– adopter une banalisation stricte des emballages de produits du tabac;
– interdire l’utilisation de menthol dans les cigarettes, les feuilles d’enveloppe et la plupart des cigares;
– aborder les risques et les bienfaits des produits de vapotage, d’abord par la présentation d’un nouveau projet de loi concernant le vapotage;
– soutenir les communautés des Premières Nations et des Inuits lors de l’élaboration et de la mise en oeuvre de projets de lutte antitabac adaptés aux réalités sociales et culturelles;
– établir de nouveaux partenariats multisectoriels novateurs en vue de combattre l’usage du tabac, facteur de risque commun à de multiples maladies chroniques.

Le document de consultation servira de fondement pour mener les discussions avec l’ensemble de la population, de même qu’avec les participants au forum national sur l’avenir de la lutte contre le tabagisme au Canada, qui aura lieu du 28 février au 2 mars 2017. Le gouvernement du Canada est déterminé à travailler en étroite collaboration avec des intervenants, ses partenaires autochtones ainsi que les autorités provinciales et territoriales afin de tracer une nouvelle voie pour la lutte antitabac qui contribue à la vision globale pour un Canada en santé.

Pour en savoir plus à propos de la consultation et de la manière dont les Canadiennes et les Canadiens peuvent y participer, veuillez consulter la Consultation sur l’avenir de la lutte contre le tabagisme au Canada.


LE CANADA N’OSE PAS METTRE EN VALEUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE


Le Canada a accompli de grands progrès dans la lutte antitabac avec un taux de tabagisme global qui a chuté de 22 % en 2001 à 13 % en 2015. Pour ce qui est du marché de la cigarette électronique, le gouvernement du Canada a récemment présenté d’importantes mesures législatives en vue de protéger les jeunes contre la dépendance à la nicotine et l’usage du tabac, tout en permettant aux fumeurs adultes d’avoir accès aux produits de vapotage à titre de solutions de rechange potentiellement moins nocives au tabac. Dans les options de lutte contre le tabagisme, on retrouve l’expansion des espaces sans fumée et sans vapeur avec l’interdiction de l’usage des cigarettes et e-cigarettes sur les campus postsecondaires, dans les parcs publics ou dans les habitations à logements multiples.

Le gouvernement du Canada s’interroge sur la façon de soutenir les personnes qui font l’usage du tabac qui ne sont pas prêts ou pas en mesure de renoncer à la nicotine à réduire ses méfaits sur leur santé. Le projet de loi proposé sur le tabac et les produits de vapotage permettrait aux fumeurs adultes de choisir légalement des produits de vapotage, qui les exposent à moins de substances chimiques nuisibles que la cigarette. Le gouvernement fédéral tente de déterminer s’il devrait jouer un rôle plus actif pour encourager les fumeurs adultes à opter pour des produits de vapotage et comment jouer ce rôle. Cette approche est déjà utilisée au Royaume-Uni. Un rapport publié par le gouvernement du Royaume-Uni déclare que le fait d’encourager les personnes qui ne peuvent pas ou ne veulent pas cesser de fumer à opter pour les produits de vapotage pourrait contribuer à diminuer les maladies, les décès et les inégalités en matière de santé liés au tabac

Source : Lelezard.com/

 
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.