Top banner
Top banner
Top banner
CANADA : Des avertissements différents selon le type de produits du tabac ?

CANADA : Des avertissements différents selon le type de produits du tabac ?

Au Canada, une approche audacieuse quant aux étiquettes d’avertissement sur les produits du tabac pourrait aider à rendre le pays « sans fumée » d’ici 2035, a déclaré aujourd’hui un fabricant de tabac de premier plan. Le but serait de créer de nouveaux avertissements spécifiques selon les produits et le risque encouru.


UNE « DISSOCIATION » DES DIFFERENTS PRODUITS « DU TABAC » GRÂCE AUX AVERTISSEMENTS ?


Les étiquettes d’avertissement n’ont pas évolué au même rythme que les innovations et l’arrivée de nouveaux produits, notamment les produits de vapotage et le tabac chauffé, qui comportent des risques liés à la santé différents de ceux des cigarettes, a affirmé Rothmans, Benson & Hedges Inc. (RBH) dans une présentation adressée à Santé Canada.

Ottawa devrait créer de nouvelles étiquettes d’avertissement sur mesure pour s’assurer que les consommateurs comprennent les risques réels que pose chaque produit du tabac, a expliqué RBH dans sa réponse à une consultation du gouvernement sur les étiquettes d’avertissement, qui a pris fin aujourd’hui.

Actuellement, la Loi sur le tabac et les produits de vapotage englobe tous les produits du tabac et les réglemente de la même manière, même si les conséquences de chacun sur la santé sont différentes.

Les cigarettes et les autres produits du tabac qui sont brûlés sont les plus nocifs pour la santé publique. RBH propose que ces articles continuent à faire l’objet des exigences les plus restrictives en matière d’étiquetage et d’avertissements. La meilleure décision pour un fumeur est de cesser de fumer, a souligné RBH, mais certains choisissent de continuer à consommer du tabac.

Ces personnes devraient avoir accès aux renseignements les plus fiables et les plus exacts sur les effets réels sur la santé de divers produits du tabac, dont le tabac chauffé. Une telle démarche de la part d’Ottawa aiderait les Canadiens à mieux comprendre les risques liés à l’usage du tabac et les options moins nocives que le tabagisme.

Santé Canada reconnaît déjà que les risques ne sont pas les mêmes pour tous les produits qui contiennent de la nicotine. L’organisme a récemment présenté un projet de déclaration sur les risques comparatifs entre le vapotage et les produits fumés. De son coté RBH s’engage en faveur d’un Canada sans fumée d’ici 2035.

SourceNewswire.ca/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse