Top banner
Top banner
CANADA : La défense de la vape aromatisée quoi qu’il en coûte ?

CANADA : La défense de la vape aromatisée quoi qu’il en coûte ?

Au Québec, la guerre totale est déclarée au vapotage ! Mais la défense de la vape est la et se battra quoi qu’il en coûte pour laisser la liberté aux fumeurs de se désintoxiquer du tabac avec des produits aromatisés. 


 » JE NE VOIS PAS POURQUOI ON LAISSERAIT LES ARÔMES POUR LE VAPOTAGE ! « 


Un comité a récemment recommandé au gouvernement du Québec d’interdire la vente des produits de vapotage aromatisé, autre que ceux du tabac» et de imiter à 20 mg/ml la concentration maximale de nicotine des produits de vapotage. Il n’en fallait pas moins pour que la Coalition des droits des vapoteurs proteste.

Si la Coalition plaide notamment que « 93 % des vapoteurs choisissent une saveur autre pour arrêter de fumer », il faut dire qu’actuellement un danger guette le vapotage. Le projet de loi n’a pas encore été voté mais s’il l’était prochainement, en respectant les recommandations de Québec, il en serait donc fini pour le vapotage aromatisé.

Selon Mario Laframboise, député de Blainville, les choses sont claires : « C’est ça qui attire les jeunes, alors c’est clair que nous avons reçu le rapport favorablement. Si on a enlevé les saveurs aux cigarettes, je ne vois pas pourquoi on les garderait pour le vapotage. C’est ma position personnelle ». Selon lui, le vapotage ne vaut pas mieux que le tabagisme : « C’est nocif ! Est-ce que ce l’est autant que la cigarette ? Je ne pense pas. Mais tant qu’à moi, ce ne serait ni un ni l’autre ! Mais je suis conscient que le vapotage permet à certains individus de cesser la cigarette. ».

Les prochaines seront décisives pour l’avenir de la vape au Québec. Si une interdiction des arômes était décidée, c’est l’industrie du vapotage dans le pays qui serait en danger de mort.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).