Top banner
Top banner
Top banner
CANADA : La e-cig encore autorisée dans certains autobus !

CANADA : La e-cig encore autorisée dans certains autobus !

S’il est interdit de vapoter à bord des autobus de la Société de transport de l’Outaouais (STO), il n’en est pas de même dans ceux d’OC Transpo, à Ottawa.

Le règlement municipal sur le transport en commun interdit l’usage de la cigarette traditionnelle, mais pas celui de sa version électronique.Les adeptes du vapotage peuvent donc s’adonner à cette pratique dans les autobus, mais aussi dans les abris bus du transporteur ottavien. « Pour être honnête, je suis vraiment surpris. Je pensais que l’interdiction des cigarettes et du tabac en général, s’appliquait », admet candidement le président de la Commission du transport en commun à la Ville d’Ottawa, Stephen Blais. L’an dernier, 26 plaintes ont été formulées au sujet de l’utilisation de la cigarette électronique à bord d’autobus, dans les abris-bus ou dans les stations du Transitway.


UN RÈGLEMENT A DÉFINIR !


La province de l’Ontario examine en ce moment un projet de loi qui inclurait la cigarette électronique dans la loi encadrant l’usage du tabac dans les lieux publics. Ce changement n’entrerait en vigueur que le 1er janvier 2017. M. Blais a demandé aux avocats de la Ville si OC Transpo pouvait instaurer un règlement avant l’entrée en vigueur de la loi ontarienne. En attendant, il demande aux usagers du transport en commun de faire preuve de respect les uns pour les autres.

« Vous pouvez simplement souligner que l’odeur ou la fumée vous dérange. Mais à court terme, vous pourriez être amené à n’avoir pas d’autre choix que de vous déplacer », reconnaît le conseiller.

Au Québec, l’interdiction de vapoter n’est pas unique à la STO. À Montréal, Québec et Sherbrooke, les sociétés de transport ont aussi adopté ce type d’approche.

Source http://ici.radio-canada.ca/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédactrice et correspondante Suisse. Vapoteuse depuis de nombreuses années, je m'occupe principalement de l'actualité suisse.

Laisser une réponse