Top banner
Top banner
Top banner
Top banner
CANADA : La police du tabac et du vapotage fait respecter la règle des 9 mètres.

CANADA : La police du tabac et du vapotage fait respecter la règle des 9 mètres.

En seulement sept mois, la police du tabac du ministère de la Santé a remis 403 constats d’infraction à des fumeurs ou des vapoteurs situés à moins de neuf mètres des portes d’un immeuble.

 


LORS D’UNE INSPECTION, IL Y’A INFRACTION DANS UN CAS SUR QUATRE !


Depuis le 26 novembre 2016, soit la date d’entrée en vigueur de la loi qui oblige les fumeurs à se tenir loin des édifices, la trentaine d’agents du ministère de la Santé ont fait 1545 inspections. Ainsi, une fois sur quatre lorsqu’un inspecteur intervient, les fumeurs sont en infraction. C’est ce qu’indiquent les données du ministère de la Santé et des Services sociaux obtenues par Le Journal du Quebec. Ces chiffres sont sans doute plus élevés, car une municipalité peut nommer ses policiers municipaux pour faire appliquer la Loi concernant la lutte contre le tabagisme sur son territoire.

« C’est toujours trop. On peut toujours faire mieux. La situation pourrait être corrigée », a admis Flory Doucas, la porte-parole de la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac. « Pour les neuf mètres, je pense que c’est plus difficile ». C’est devant les hôpitaux, les centres commerciaux et les cégeps que les gens respectent le moins la Loi contre le tabac.

Au total, 66 constats ont été émis devant des établissements de santé sur les 403 distribués. « Ce sont des endroits qui nécessitent plus de vigilance », a signalé la porte-parole.


DE MOINS EN MOINS DE PLAINTES CONCERNANT LES TERRASSES


En ce qui a trait à l’interdiction de fumer sur les terrasses depuis le 26 mai 2016, le message semble être mieux assimilé dans la population et chez les tenanciers de bar. « Avant la Loi, on avait énormément de plaintes par rapport aux terrasses de restaurant et de bar. Maintenant, c’est rare », a mentionné Mme Doucas, soutenant que cet aspect de la réglementation est respecté depuis sa mise en vigueur.

Ainsi, et malgré le nombre élevé d’infractions devant les portes des immeubles, Mme Doucas considère que la Loi atteint sa cible. « Le but de la Loi était de réduire la fumée secondaire pour les non-fumeurs. À mon sens, la Loi atteint son objectif », a-t-elle signalé, admettant que la situation « pouvait être améliorée » et qu’une des pistes est « de hausser les inspections ».

Pourtant beaucoup de fumeurs et de vapoteurs ne sont pas au fait de cette réglementation : « Les gens ne le savent pas. Je dois souvent les avertir qu’ils ne sont pas dans la zone » déclare Richard Belleau qui doit lui aussi vapoter à neuf mètres de l’entrée.


LES DONNES DU MINISTÈRE DE LA SANTE


9 mètres des portes

Nombre de visites d’inspection : 1545
Nombre de constats émis : 403

Interdiction de fumer sur les terrasses commerciales

Nombre de visites d’inspection : 2031
Nombre de constats émis : 127

Aire de jeux pour enfants

Nombre de visites d’inspections : 29
Nombre de constats : 0

Source : Le journal du Quebec

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : INFO BATCH : Sherman 28mm RDA (Asylum Mods)
Suivant : VAP’BREVES : L’actualité du Mercredi 9 Août 2017.

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse