Top banner
CANADA : Une cité étudiante se mobilise contre la cigarette électronique.

CANADA : Une cité étudiante se mobilise contre la cigarette électronique.

C’est une nouvelle mobilisation contre la cigarette électronique qui s’organise dans une cité étudiante au Canada. En effet, la Cité étudiante Polyno devient la première école en Abitibi-Témiscamingue à implanter le Plan génération sans fumée, offert par le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS).


« IL Y’A UN PASSAGE DE L’E-CIGARETTE VERS LA CIGARETTE TRADITIONNELLE »


Au Canada, une cité étudiante se mobilise face au « fléau » de la cigarette électronique qui serait un passage pour les jeunes vers la cigarette traditionnelle. Ainsi, la Cité étudiante Polyno devient la première école en Abitibi-Témiscamingue à implanter le Plan génération sans fumée, offert par le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS).

L’intervenante en toxicomanie à Cité étudiante Polyno Karyne Chabot indique qu’un comité sera formé pour mettre en place un plan d’action pour intervenir tôt en prévention.

 On va s’approprier les meilleurs outils qui existent en matière de prévention en consommation tabagique et on va pouvoir faire ça avec les élèves et les membres du personnel , dit-elle.

L’enjeu du vapotage chez les jeunes préoccupe la santé publique en Abitibi-Témiscamingue, comme le souligne Laurane Gagnon, agente de planification, de programmation et de recherche au Centre intégré de santé et services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue.

Dans la dernière année, avant que notre accès dans les écoles soit coupé, nos intervenants étaient de plus en plus appelés à faire de la cessation de vapotage chez les jeunes. Alors c’est quelque chose qui est en émergence et qui pour nous est à développer avec les écoles, un lien facile pour que les jeunes puissent nous poser des questions pour se débarrasser de leur dépendance, rapporte-t-elle.

Avec le Plan génération sans fumée, les écoles participantes forment un comité. Ce comité aura notamment accès à des formations, des ateliers, et des informations sur les ressources en cessation, souligne Amélie Brunet, chargée de projet en prévention au Conseil québécois sur le tabac et la santé.

 Il y a quand même un passage de la cigarette électronique à la cigarette traditionnelle. Donc on veut éviter que les jeunes commencent à fumer la vapoteuse et qu’ils passent ensuite à la cigarette traditionnelle , souligne-t-elle.

Le Plan génération sans fumée offre un montant de 2000 $ aux écoles participantes. À la Cité étudiante Polyno, on prévoit aménager un lieu où les élèves pourront se rencontrer et discuter.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).