Top banner
Top banner
Top banner
CORÉE DU SUD : L’e-cigarette Juul se prépare à investir le marché !

CORÉE DU SUD : L’e-cigarette Juul se prépare à investir le marché !

Après les États-Unis, la Royaume-Uni, la France c’est un nouveau marché qui est visé ! En effet, le fabricant américain Juul Labs Inc. vient d’annoncer qu’il s’apprêtait à faire entrer sa e-cigarette Juul sur le marché sud-coréen au cours du premier semestre de l’année.


INVESTIR LE MARCHE CORÉEN ET SÉCURISER LE RÉSEAU DE VENTE !


La société basée à San Francisco a lancé la marque de cigarettes électroniques Juul en 2017 aux États-Unis. Sa part de marché aux États-Unis était de 72% en septembre 2018. Avant d’entrer sur le marché sud-coréen, Juul Labs avait vendu sa e-cigarette en Allemagne, en France, en Grande-Bretagne, en Suisse, au Canada, en Russie et en Israël.

« Nous visons à placer l’e-cigarette Juul sur le marché sud-coréen au cours du premier semestre de cette année ou au début du dernier semestre au plus tard« , a déclaré un représentant de la société.

Le fabricant a déjà établi sa filiale locale, Juul Labs Korea, en fin d’année dernière, et a également déposé une demande de marque auprès de l’Office coréen de la propriété intellectuelle tout en s’efforçant de sécuriser un réseau de vente.

Juul Labs envisage de vendre un produit dont la teneur en nicotine est inférieure à 1%. La Corée autorise les cigarettes électroniques contenant jusqu’à 2% de nicotine. Pour rappel, les capsules Juul vendues aux États-Unis contiennent 3 à 5% de nicotine.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse