DEBAT : Quelles sont vos solutions pour lutter contre la directive tabac ?

DEBAT : Quelles sont vos solutions pour lutter contre la directive tabac ?


SELON VOUS, COMMENT DOIT ON LUTTER CONTRE LA DIRECTIVE TABAC QUI VIENT DE NOUS ÊTRE IMPOSÉE ?


C’est une évidence, cette semaine nous ne pouvions pas diriger le débat vers autre chose que la directive Européenne sur le tabac. Depuis le 20 Mai, celle ci est appliquée causant au passage une sorte de panique dans le microcosme de la vape. Certains professionnels ont fermés leurs profils sur les réseaux sociaux, des blogs sont devenus privés, certains ont préférés s’exiler en Suisse quand d’autres ont décidés de ne rien changer. Selon l’Aiduce et la Fivape, un recours en justice pourrait prendre plus de 10 ans et devrait forcément remettre en cause cette directive tabac (de façon partielle ou totale).

Alors selon vous ? Comment doit on lutter contre la directive européenne sur le tabac qui vient de nous être imposée ? Faut il prendre tout les risques en désobéissant a la loi ? Faut il se cacher afin de continuer a exister ? Doit on uniquement attendre que la Fivape et l’Aiduce nous apporte une solution ? Qu’êtes vous prêt a faire pour défendre votre droit de vaper ?

Débattez dans le calme et le respect ici même ou encore sur notre page facebook

 

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Vapoteurs.net en 2014, j'en suis depuis rédacteur et photographe officiel. Je suis un véritable passionné de vape mais également de comics et de jeux vidéos.

7 Commentaires

  1. fumerolles

    Il y a un devoir de désobéissance flagrant.
    Donc svp virez moi ce login obligatoire, pour commencer, les décrets ne sont pas encore publiés et vous avez déjà baissé votre froc. Il ne faut pas se soumettre. De toute manière vous n’êtes pas un shop, vous ne vendez rien donc il s’agit pas de publicité mais de liberté d’expression. Si les shops doivent se taire, il faut que les autres crient 2x plus fort. L’interdiction de pub, c’est pas si grave c’est juste honteux et débile : depuis le début la vape se propage par le bouche à oreille de vapoteur à fumeur. Mais du coup, ne vous taisez pas.

    Ensuite vu les millions de vapoteurs européens, vu que ça fait plusieurs années qu’on vape,
    si la nicotine présente dans les e-liquides représente un risque alors il n’y a pas besoins de faire des hypothèses et des théories, les cas cliniques existent déjà.

    Le but est de discréditer :
    – La limitation de contenance
    – L’obligation de tank étanche
    – La diffusion constante de nicotine
    – Les grossiers mensonges que vous devrez trouver sur les flacons
    – etc ….

    Il faudrait trouver les stats / rapports cliniques et démontrer que malgré qu’actuellement on ait pas ces limitations, la réalité ne justifie de telles mesures.

    Il faut surtout – sinon ça sert à rien – les présenter de façon graphique, un truc lisible en 5 secondes, et inclure dans ce graphique les décès / problèmes graves dû aux champix, zyban, patch, nicorettes
    Dessous, ajouter les chiffres du nombre de morts par an à cause du tabac, de la pollution de l’air, de l’alcool et des autres truc vraiment dangereux.
    Eventuellement aussi inclure les accidents dû à l’ingestion de médoc / produits de ménage / accidents ménager / etc … ça calme de voir qu’une merguez sur un BBQ est X fois plus dangereuse que de vapoter.

    C’est aussi pour montrer qu’on a pas besoins de déposer chaque produit, l’état actuel des choses ne présente pas de problèmes tels que ça justifie de telles mesures.

    Etant Suisse et donc non soumis à la TPD, de plus ayant déjà divers dossiers en cours pour la défence de la vape, je ne peux pas et ne vais pas m’en occuper mais ça me semblerait être un message clair et facile à diffuser / utiliser.

    Plouf

    Nicolas Michel

    1. Juan B

      Slt fumerolles,
      je reprend tes dires ; « De toute manière vous n’êtes pas un shop, vous ne vendez rien donc il s’agit pas de publicité »

      La question c’est : Et pour les shop en ligne, quelle serait la solution contre l’interdiction de publicité ?

      Cordialement JB

      1. fumerolles

        Je ne sais pas, désolé. Je pense qu’une des pistes c’est les analyses légales qui ont été publiées récemment, pour la France qui disent qu’il y a une dans l’interdiction de pub pour la vape une infraction aux droits de l’homme.

  2. zartac

    Je pense qui faut contourner legalement la loie
    Les site de vente en ligne??
    Gerer dans les pays etrangé
    Les magasin français deviennent des entrepots ou plateforme d’espedition genre amazon
    On vend des liquides en bidon d’1 litre sans nicotine et on vend la nico depuis l’etrangé
    Perso j’ai pas attendu la tdp pour acheter mes 15litre de base (the fuu) et mon litre de nicotine a 250mg/ml (hsmok)

    Si je ne me trompe en vapant 10ml/jour j’en ai pour 10 ans
    Pour mes clearo si je ne trouve plud en france je prendrai en chine!

    Tout le monde a voulu de l’europe, de l’euro avec maastrich
    l’europe c’est bien pour la france!
    bein maintenant l’europe dirige notre vie

    Il ne faut pas venir se plaindre
    Alors assumez

    1. Oltsys

      Bien que vos solutions n’aient rien de « légales » après l’application de la directive TPD (c’est à dire dès lors), il est patent et manifeste que ce sont les seules solutions que nous laissent nos chers députés européens pour continuer à vaper librement sans retour au tabac et à son industrie nauséabonde.
      Je rappelle par ailleurs que dans la mesure où il sera encore possible de se procurer des bouteilles d’1L de base VG/PG non nicotinées en France, la principale difficulté est de s’approvisionner en nicotine concentrée (personnellement j’ai commandé 2L à 52mg en Angleterre sans souci mais j’ignorais l’existence de concentrés plus costaud tels celui que vous évoquez à 250mg….bon à savoir !). Ca n’aura certes rien de légal mais en cas de saisie les risques encourus pour le consommateur final sont minces.
      De même, je continuerai à investir dans des MOD et autres joyeusetées proposant des contenances de 4 ou 6ml en investissant sur des sites chinois, et il y a fort à parier que ces produits ne tomberont que rarement entre les mains des Douanes françaises qui ont (pour l’heure) d’autres chats à fouetter. En revanche on peut estimer que ce genre de démarche va contribuer (si elle devait se généraliser) à faire mourir nombre de boutiques et de distributeurs / importateurs en France… L’Europe a pris la fâcheuse habitude de scier la branche sur laquelle elle repose, et ce dans tous les domaines (la montée du populisme dans tous les pays membres ne semble même pas inquiéter les élites européennes visiblement…)

      PS : tout le monde est loin d’avoir voulu de l’Europe qu’on nous a servi… une majorité (en son temps, mais ça commence à dater vous en conviendrez) était séduite par une Europe qu’on nous a « bien vendue » et qui faisait rêver. L’Europe qui est nôtre aujourd’hui n’a tenu que bien peu de ses promesses d’entant, et lorsque le peuple s’en est aperçu et qu’il a eu l’opportunité de « dire NON », on l’a muselé, et ce pas qu’en France.
      Sans parler des jeunes qui en font les frais aujourd’hui mais qui ne font pas partie de ceux qui ont pris part au projet en 93 parce qu’ils étaient encore en couche-culotte. Bref, non, nous n’assumerons pas ce qui n’est pas de notre fait.

  3. Christophe Terrasse

    Ce battre pour la vape et une perte de temps, une futilité, comme s’attaquer a un caillou au pied d’une pyramide.
    Tant que vous n’aurez pas compris que c’est le système qu’il faut abattre et indirectement peut etre sauver la vape, rien ne changera.

Laisser une réponse