Déshydratation sévère due au vapotage, asthme, EVALIE : mythe ou réalité ?

Déshydratation sévère due au vapotage, asthme, EVALIE : mythe ou réalité ?

Les allégations des médias sur la déshydratation sévère causée par le vapotage sont-elles fondées ?

Récemment, certaines sources médiatiques ont affirmé que le vapotage pouvait provoquer une déshydratation sévère. Selon ces allégations, une consommation « excessive » de nicotine par vapotage, définie comme l’utilisation d’un quart de pod par jour (équivalent à environ cinq cigarettes par jour), serait responsable de ce phénomène. Pourtant, cette affirmation semble défier la logique.

En effet, si le vapotage était réellement une cause de déshydratation sévère, on s’attendrait à observer ce phénomène également chez les fumeurs de cigarettes traditionnelles, qui consomment des quantités similaires ou supérieures de nicotine. Avec environ 11 millions d’adultes et 2,1 millions d’adolescents utilisant des cigarettes électroniques aux États-Unis, il n’existe pas de preuves concrètes démontrant une augmentation des cas de déshydratation sévère parmi les vapoteurs.

L’irresponsabilité journalistique en question

Des articles comme ceux de WILX News (Station de télévision dans le Michigan, Etats Unis) et WJXT4 (Chaîne de télévision indépendate à Jacksonville, Floride, Etats Unis), qui diffusent des informations erronées et des insinuations non fondées, contribuent à entretenir la peur autour du vapotage et peuvent dissuader les fumeurs de passer à une alternative potentiellement moins nocive. Par exemple, ces articles rapportent que « un lycéen sur cinq vapote », alors que l’enquête nationale sur le tabac chez les jeunes de 2023 indique que seulement 10 % des lycéens vapotent actuellement.

De plus, l’affirmation selon laquelle les « vapes aromatisées contiennent autant de nicotine que deux paquets de cigarettes » est souvent mal interprétée par le public et même par certains professionnels de la santé. La nicotine est souvent accusée à tort de provoquer des maladies graves telles que le cancer du poumon, alors que ce sont les substances chimiques contenues dans la fumée de cigarette qui en sont principalement responsables.

L’étude sur le lien entre l’asthme et le vapotage comporte de nombreuses lacunes

Une étude récente prétend que le vapotage augmente le risque d’apparition précoce de l’asthme. Cependant, cette étude présente plusieurs limitations importantes. Par exemple, elle n’a pas pris en compte divers facteurs environnementaux et génétiques qui peuvent influencer l’apparition de l’asthme. De plus, l’utilisation de la cigarette électronique a été mesurée de manière très approximative, incluant des individus qui n’ont vapoté qu’une ou deux fois dans les 30 jours précédant l’enquête.

En outre, les participants n’ont pas précisé la date exacte de leur diagnostic d’asthme ni le moment où ils ont commencé à vapoter, ce qui rend difficile d’établir une relation causale fiable entre le vapotage et l’apparition de l’asthme.

La crise de l’EVALI est-elle toujours d’actualité ?

Les auteurs d’une étude récente utilisent des données de 2020 pour soutenir que la crise de l’EVALI (les lésions pulmonaires associées à l’utilisation de cigarettes électroniques ou de produits de vapotage) continue de représenter une menace pour la santé publique. Toutefois, il est crucial de rappeler que cette épidémie a culminé entre septembre et octobre 2019. Avant de déclarer que l’EVALI reste une crise, il serait pertinent d’examiner les données des années suivantes (2021, 2022, et 2023) pour avoir une vision plus actuelle et précise de la situation.

En synthèse: Désydratation, asthme, crise d’EVALI…la vape semble responsable de tous les maux pour des médias manquant d’auditoire, ou pressés de faire le buzz…Rappelons nous que la vape est un outil de seuvrage, comme tout outil il peut être dangereux quand il est mal utilisé (exemple débile: si je mets de la mort aux rats dans mon e-liquide, qui est reponsable des problèmes que je vais avoir, la vape ou le débile ayant ajouté une substance léthale dans son jus ???). Rappelons nous de ne pas vaper si nous ne fumons pas…dites le à vos proches, et surtout rappelons de garder notre esprit critique que ce soit pour la vape ou pour tout autre sujet !

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Directeur général du Vapelier OLF mais également rédacteur pour Vapoteurs.net, c'est avec plaisir que je sors ma plume pour partager avec vous l'actualité de la vape.