Top banner
Top banner
DOSSIER : Bien me préparer pour vapoter pendant mes vacances !

DOSSIER : Bien me préparer pour vapoter pendant mes vacances !

Et oui, elles approchent à grand pas ! On parle bien entendu des vacances ! Et même si à la rédaction nous n’en prenons pas, nous avons bien envie de vous aider à préparer les vôtres. Car si dans votre ancienne condition de fumeur, il suffisait de s’arrêter chez le premier buraliste du coin, en tant que vapoteur une petite préparation s’impose. Voici donc tout nos conseils pour vapoter sereinement pendant vos vacances.


AVANT DE PARTIR, JE M’ORGANISE ET PRÉPARE DE QUOI VAPOTER PENDANT MES VACANCES !


Le compte à rebours vers votre départ en vacances arrive bientôt à son terme, il est hors de question de se dire « Je n’emporte rien, je verrais sur place ! » alors c’est parti pour la préparation ! Afin de ne manquer de rien, il vous faudra au minimum :

1 – DE QUOI RANGER VOTRE MATÉRIEL ET VOS E-LIQUIDES

C’est la base ! Soit vous prenez une sacoche ou un sac classique, soit vous pouvez opter pour un « vape bag » comme le « Vapor Pocket » ou la Malette Mini Kbag. Trés important, si vous devez transporter des accus, il vous faudra des boites de rangements (il en existe différentes tailles pour différents formats). Également, pourquoi ne pas partir en toute sécurité en optant pour une housse de sécurité « Anti-feu » pour vos accus. Finalement, sachez qu’en régle générale, les e-cigarettes ne sont pas faites pour aller dans le sable, dans l’eau et qu’elle ne supporte ni les fortes chaleurs, ni l’air marin, il pourrait donc être intéressant d’investir dans une petite pochette pour votre matériel.

2 – VOTRE MATÉRIEL ET ÉVENTUELLEMENT UNE SOLUTION DE SECOURS

Selon l’endroit ou vous partez, vous n’aurez peut être pas accès à des boutiques de vape ou celles ci seront peut être fermées pour les vacances alors anticipez. Évidemment, vous n’allez pas emmener 10 modèles différents mais tant qu’a choisir, prenez celui qui est le plus fiable et qui prend pas forcément trop de place (à moins que vous puissiez tout stocker une fois sur place). Si vous avez un clearomiseur, chargez le avec une résistance et prévoyez au moins 2 résistances supplémentaires pour un voyage de 2 semaines (on sait jamais). Si vous faites du reconstructible, pensez à emmener le nécessaire (Coton / fils résistifs / Pinces). Prendre un ou deux pyrex de rechange pour votre atomiseur peut vous sauver la vie dans certains cas. Afin de parer à toutes éventualités, nous vous conseillons d’emmener avec vous un kit de secours ou cas ou par exemple votre batterie tombe en panne. Pour ce modèle de dépannage, prenez un petit modèle compact comme une box Ezype par Fumytech, elle ne prend pas de place et sera parfaite en cas de secours.

3 – PRÉPARER UNE RÉSERVE NÉCESSAIRE EN E-LIQUIDE

C’est une évidence ! Le e-liquide est le nerf de la guerre et il vous sera indispensable alors voyez large. C’est à vous de faire votre calcul selon votre consommation quotidienne et selon la consommation du matériel que vous choisirez mais nous vous conseillons de voir un peu plus large afin de ne pas être en rupture (pendant vos vacances, vous risquez d’avoir plus de temps pour vapoter). C’est les vacances, c’est bien mais ne changez pas vos habitudes en prenant des e-liquides que vous ne connaissez pas ! Restez sur des saveurs que vous appréciez et votre taux de nicotine habituel. Si vous avez pour habitude de vaper plusieurs e-liquides dans la journée, n’hésitez pas à prendre un peu de tout. Anticipez également les fuites ou la casse en prenant plusieurs contenants.

4 – J’EMPORTE DE QUOI RECHARGER MA E-CIGARETTE

Votre e-cigarette, vous allez l’utiliser pendant vos vacances et il faudra donc la recharger. Si vous avez un modèle classique avec batterie Ego ou avec batterie intégrée pensez à emporter avec vous le câble de rechargement, nous vous conseillons même d’en prendre un second au cas ou (Vous en trouverez ici). Il arrive qu’on tombe en panne de batterie alors qu’on se trouve dans un endroit isolé, pour répondre à cette problématique il peut être judicieux d’investir dans une batterie powerbank qui vous rechargera votre e-cigarette en un clin d’oeil (enfin peut être pas non plus). Pour ceux qui utilisent des accus, pensez à prendre le nécessaire de rechargement, c’est à dire d’une part un chargeur d’accu et également des accus (nous vous conseillons au minimum de doubler vos besoins en énergie pour être tranquille).

Vous êtes fin prêts à partir ! Mais au fait, Vous partez comment en vacances ?


LES PRÉCAUTIONS A PRENDRE SELON LE MODE DE TRANSPORT CHOISIS


1 – MON VOYAGE SE FAIT EN AVION

Concernant le vapotage , l’avion est probablement le mode de transport le plus contraignant car il existe de très nombreuses réglementations. Pour commencer, nous vous conseillons de vérifier sur le site de votre compagnie aérienne les réglementations en vigueur. Ensuite sachez que le transport des batteries de cigarettes électroniques (classiques ou accus) est interdit en soute suite à de nombreux incidents, il vous sera néanmoins autorisé de les garder avec vous en cabine. (Réglementation de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale)

Concernant le transport des e-liquides, il est autorisé en soute et en cabine mais avec certaines règles à respecter :

– Les fioles devront être placés dans un sac en plastique transparent fermé,
– Chaque fiole présente ne doit pas dépasser 100 ml,
– Le volume du sac plastique ne doit pas dépasser un litre,
– Au maximum, les dimensions du sac plastique doivent être de 20 x 20 cm,
– Un seul sac en plastique est autorisé par passager.

En avion, votre atomiseur risque de fuir, cela est du à la pression atmosphérique ainsi qu’a pressurisation et la dépressurisation de la cabine. Afin d’éviter ces soucis et de vous retrouver avec des fioles vides à l’arrivée, nous vous conseillons de les transporter dans une boîte plastique fermée hermétiquement. Concernant votre atomiseur, le meilleur moyen reste de le vider avant le départ. Finalement, nous rappelons qu’il est interdit de vapoter dans l’avion.

2 – MON VOYAGE SE FAIT EN TRAIN

Si vous devez voyager en train, sachez qu’il n’y a aucune particularité concernant le transport et qu’il est tout à fait autorisé de transporter votre matériel, vos accus et vos e-liquides dans vos bagages. Néanmoins, nous rappelons qu’il est interdit d’utiliser sa e-cigarette dans les trains (Dans la plupart des pays de l’Union Européenne). La réglementation concernant le vapotage sur les quais est un peu plus ambiguë (quais couverts et non couverts), sachez que de manière générale, le vapotage n’est pas autorisé tout comme la consommation de tabac mais cela ne pose globalement pas de probléme si le quai est ouvert.

3 – MON VOYAGE SE FAIT EN BATEAU

Vous devez voyager en bateau ou vous embarquez pour une croisière de rêve. Sachez que les compagnies tardent à mettre à jour leurs politiques de réglementation en matière d’e-cigarette. Mais d’une manière générale, la pratique n’est pas autorisée dans les endroits publics et reste autorisée dans les cabines. La vapeur de votre cigarette électronique ne déclenchera pas le détecteur de fumée (attention tout de même) et ne laissera aucune odeur désagréable qui pourrait donner lieu à des frais supplémentaires de nettoyage par le personnel de bord. Nous vous conseillons de vérifiez directement auprès de la compagnie quelles réglementations sont en vigueur sur le navire.

4 – MON VOYAGE SE FAIT EN BUS

Encore une fois, si vous voyagez en bus, il n’y a aucune particularité concernant le transport et il est tout à fait autorisé de transporter votre matériel, vos accus et vos e-liquides avec vous. Dans ce cas précis, c’est plus la destination qui peut être problématique. Si vous restez en France sachez qu’il est interdit de vapoter à bord de bus fermés mais que cela est autorisé dans les bus ouverts à partir du moment ou vous êtes en extérieur. Si vous voyagez à l’étranger, attention aux législations locales, n’hésitez pas à vous renseigner avant de partir pour ne pas être arrêté à la douane.5 – MON VOYAGE SE FAIT EN VOITURE Si vous voyagez avec votre véhicule personnel, aucun probléme particulier sauf si vous n’avez pas la climatisation et qu’il fait chaud. Dans ce cas pensez à bien protéger vos batteries et accus pour éviter une mauvaise surprise (sachez qu’une voiture qui reste en plein soleil vitres fermées peut facilement atteindre une température intérieure de 80°C). Si vous utilisez une voiture de location, de manière générale il est interdit de fumer (ou de vapoter) à l’intérieur mais le mieux reste de se renseigner auprès du loueur.Vous êtes presque prêts à partir en vacances ! Mais au fait ou partez vous ?

 


VÉRIFIER LA LÉGISLATION ET LES RÈGLEMENTATION SUR LE VAPOTAGE SELON LA DESTINATION


Si vous partez en France ou en Union-Européenne pas d’inquiétudes particulières à avoir même si il existe de nombreuses réglementations sur le vapotage. Par contre certains autres pays dans le monde ont des réglementations beaucoup plus strictes qui peuvent aller jusqu’a l’interdiction totale de la cigarette électronique.

1 – LES PAYS QUI INTERDISENT LA E-CIGARETTE DANS LES LIEUX PUBLICS

Un certain nombre de pays européens ont interdit le vapotage dans les lieux publics : La France, la Finlande, de la Hongrie, du Danemark, de l’Italie, de la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, Le Portugal, la Slovaquie, l’Espagne, le Royaume-Uni, la République Tchèque,  l’Irlande, l’Autriche, l’Estonie, la Belgique, la Croatie, la Grèce, Malte, Bahreïn, Colombie, Croatie, Équateur, Honduras, Malte, Népal, Nicaragua, Panama, Philippines, Corée du Sud, Serbie, Turquie, Brunei Darussalam, Costa Rica, Fidji, Slovaquie, Togo, Ukraine, Vietnam, Philippines.

2 – LES PAYS QUI INTERDISENT TOTALEMENT LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

Il est totalement interdit d’utiliser la e-cigarette au Cambodge, en Jordanie, aux Emirats Arabes Unis et dans certains états en Inde. A noter que si vous partez à Singapour, la simple possession de e-cigarette est interdite (amende de 3000 Euros). Concernant la Malaisie, le Koweit et le Qatar sachez que la e-cigarette n’est pas la bienvenue car elle est considérée comme illicite (Haram) pour les musulmans par les autorités religieuses du pays.

3 – LES PAYS QUI  INTERDISENT LA VENTE DE CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

Dans certains pays, c’est la vente de produits du vapotage qui est interdite. Voici la liste des pays concernés : Argentine, Bahrein , Brésil, Brunei Darussalam, Cambodge, Colombie, Grèce, Jordanie, Koweit , Lebanon, Lituanie, Ile Maurice, Mexique, Nicaragua, Oman, Panama, Qatar, Arabie Saoudite, Seychelles, Singapour, Surinam, Thaïlande, Turquie, Emirats Arabes Unis, Uruguay, Venezuela.

Si vous avez des doutes et que vous ne souhaitez pas prendre de risques avant de partir, n’hésitez pas à consulter le site du gouvernement qui met à disposition des conseils aux voyageurs par pays.

Bon vous vous sentez prêt ? Les valises sont bouclées ? Et bien on vous donne juste quelques conseils de sécurité et on vous laisse partir !


LES CONSEILS DE SÉCURITÉ A SUIVRE AVANT ET PENDANT VOS VACANCES


On ne dispose jamais suffisamment de conseils de sécurité alors avant de vous laisser partir, on vous rappel les points importants pour une vape totalement sécurisée !

1 – PRÉCAUTIONS GÉNÉRALES

– Tester de nouveaux produits (à l’étranger) c’est bien mais attention à ne pas vaper n’importe quoi. Dans certains pays, les e-liquides peuvent être de mauvaises qualités ou contenir d’autres produits (Ambrox, Parabène,THC…),
– Attention aux acquisitions que vous pourriez faire pendant vos vacances ! Vérifiez que ce que vous achetez est bien légal et que vous avez le droit de le posséder,
– Pensez à vérifier que vous avez le droit de vapoter avant d’utiliser votre e-cigarette (surtout si vous vous trouvez à l’étranger et encore plus dans les lieux publics)
– Dans certains pays, la nicotine est considérée comme un poison et est illégale. Si votre e-liquide contient de la nicotine n’oubliez pas de vous informer avant de partir.

2 – PRÉCAUTIONS CONCERNANT LES ACCUS

– Toujours entreposer ou transporter ses accus dans des boîtes les maintenant séparés les uns des autres,
– Ne pas laisser le matériel de vapotage ou les accus dans une voiture (qui peut atteindre 80°c au soleil),
– Ne pas laisser des accus chargés sur le chargeur,
– Toujours avoir un œil sur son chargeur d’accus lorsqu’il est en utilisation,
– Ne pas laisser votre matériel ou vos accus en exposition au soleil (Température idéale pour un accu est de 15°C)

Pour plus d’informations sur la sécurité des accus, on vous propose notre tutoriel complet à cette adresse.

Allez vous êtes fin prêt à partir en vacances avec votre matériel de vape. Nous espérerons que ce tutoriel vous aura aider avant votre départ. Profitez bien du soleil, du farniente, des barbecues, des visites, des soirées !

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse