Top banner
Top banner
Top banner
Top banner
DOSSIER : Tout savoir sur la relation du CBD avec la cigarette électronique.
DOSSIER : Tout savoir sur la relation du CBD avec la cigarette électronique.

DOSSIER : Tout savoir sur la relation du CBD avec la cigarette électronique.

Depuis des mois maintenant, un composant s’est invité sur le marché de la cigarette électronique : Le CBD ou Cannabidiol. Souvent décrié par les médias, ce produit que l’on retrouve dans le cannabis fait un véritable carton dans les boutiques de vapotage. Qu’est ce que le CBD ? Doit-on craindre ou apprécier ce composant ? Comment s’utilise t’il ? Autant de questions que nous allons traiter dans ce dossier pour que vous deveniez incollable sur le sujet !


QU’EST CE QUE LE CANNABIDIOL OU « CBD » ?


Le cannabidiol (CBD) est un cannabinoïde présent dans le cannabis. Il est le deuxième cannabinoïde le plus étudié après le THC. Plus précisément, le cannabidiol fait parti des phytocannabinoïdes ce qui signifie que la substance est présente naturellement dans la plante.  

S’il a montré des effets sédatifs chez l’animal, d’autres recherches montrent également que le CBD augmente la vigilance. Il pourrait faire décroitre le taux d’élimination du THC dans le corps en interférant dans son métabolisme dans le foie. Le cannabidiol est un produit très lipophile et se retrouve dans le lait maternel. Il aurait également un effet sur les récepteurs à la nicotine et jouerait un rôle dans l’arrêt et le sevrage du tabac.

Médicalement, il est utilisé pour traiter les convulsions, l’inflammation, l’anxiété et les nausées, ainsi que pour inhiber la croissance des cellules cancéreuses. Des études récentes ont démontré qu’il serait efficace dans le traitement de la schizophrénie, qu’il pourrait également soulager les symptômes de la dystonie. Des recherches sont en cours comme traitement contre l’épilepsie.


L’HISTOIRE DU CANNABIDIOL OU « CBD » 


Le cannabidiol (CBD), un des principaux cannabinoïdes, a été isolé en 1940 par Adams et ses collègues, mais sa structure et la stéréochimie ont été déterminées en 1963 par Mechoulam et Shvo. Le CBD exerce une pléthore d’effets pharmacologiques, véhiculés par des mécanismes multiples. Il a été cliniquement évalué dans le traitement de l’anxiété, la psychose et les troubles du mouvement (épilepsie…) , et pour soulager la douleur neuropathique chez les patients atteints de sclérose en plaques.

Depuis maintenant plus de 10 ans, le cannabidiol fait parti intégrante des recherches médicales sur le cannabis.


CADRE LEGALE ET SITUATION DU CANNABIDIOL DANS LA SOCIETE


A l’heure ou nous écrivons cet article il n’existe aucune législation sur le CBD, il est donc tout à fait possible d’en vendre, d’en acheter et d’en consommer de façon légale. Malgré l’absence de cadre légale, le produit est aujourd’hui sujet à controverse car issu de la plante de cannabis. Une partie de la population et des médias restent persuadés que le cannabidiol reste un produit qui fait planer. Il faut également avouer que certains noms de produits comme « E-bedo » ou encore « Kanavape » incitent clairement à la suspicion. 

Avec l’absence de cadre légale, il est important de privilégier une certaine qualité de produit. En effet, si la préparation n’est pas pure, il est possible qu’elle contiennent des sous-produits comme du THC. Malgré cela, on trouve assez facilement des sociétés qui proposent des e-liquides au CBD de qualité, certaines ont même fait des contrôles en plongeant des tests de dépistage de drogue directement dans leurs produits afin de prouver qu’ils en ressortent négatifs. 

A noter qu’en Suisse, le cannabis au CBD peut être vendu légalement pour autant qu’il contient moins de 1% de THC. 


LE CANNABIDIOL (CBD) ET LA CIGARETTE ELECTRONIQUE


On en vient à la partie qui vous intéresse probablement le plus ! Pourquoi proposer du e-liquide au cannabidiol ? Comme nous l’avons évoqué juste au dessus, contrairement à ce que certaines personnes pourraient penser le CBD n’est pas franchement une nouveauté ! Déja proposé sous forme médicamenteuse, d’huile ou encore de plante (en vente légale en Suisse par exemple) il paraissait intéressant de le coupler avec la cigarette électronique.

En effet, contrairement au THC, le cannabidiol n’est pas une substance psychoactive. En l’utilisant, vous n’aurez pas d’effet « high » ou encore d’hallucination ou de sueurs froides. Au final, le cannibidiol est au cannabis ce que la nicotine est au tabac. En utilisant la cigarette électronique, vous utilisez uniquement la nicotine sans les effets indésirables de la combustion du tabac, et bien pour le CBD, le principe est le même c’est à dire ne garder que les effets « bénéfiques ».

Concrètement, l’utilisation du CBD dans une cigarette électronique peut avoir plusieurs interêts

– Tenter de diminuer ou d’arrêter la consommation de cannabis
– Un anti-stress, se détendre et se relaxer
– Par plaisir pour une pratique récréative.

Il ne faut pas oublier que la cigarette électronique est un outil de réduction des risques qui fonctionne pour les fumeurs mais qui peut tout aussi bien fonctionner pour les consommateurs de cannabis ou encore les personnes atteintes de problèmes médicaux.


LE CANNABIDIOL : QUELS EFFETS ? QUEL INTERÊT ?


Comme on vient de le préciser, si vous êtes à la recherche de sensations fortes ce n’est clairement pas le CBD qui pourra vous les procurer. 

Pour bien comprendre le principe, il faut savoir que notre corps et notre cerveau sont dotés de toute une panoplie de récepteurs qui réagissent aux cannabinoïdes (avec une très faible affinité pour les récepteurs CB1 et CB2). En fait, ces récepteurs, déjà présents dans nos corps, forment ce qu’on appelle dans le jargon scientifique “le système endocannabinoïde”. S’il est important de souligner ce premier point, c’est que les cannabinoïdes agissent sur des zones qui sont déjà biologiquement aptes à recevoir des stimulis de ce type contrairement à d’autres substances qui interagissent avec des fonctions biologiques peu aptes.

Concrètement, la consommation de Cannabidiol (CBD) pourra vous apporter plusieurs effets :  

  • Une augmentation du taux d’anandamide, une des molécules principale dans le sentiment de bien-être de l’après le sport. La consommation de chocolat noir est également connue pour provoquer une création d’anandamide.
  • Il présente aussi un effet antipsychotique (d’où son intérêt dans les traitement de la schizophrénie et de l’épilepsie.)
  • Un effet anxiolytique pour combattre le stress, l’angoisse ou certaines formes de dépressions. 
  • Il agit également comme antalgique léger et peut aider à combattre la douleur
  • La consommation de CBD pourrait soulager la nausée, les migraines ou encore les inflammations
  • Il aide à dormir (il n’endort pas mais aide à combattre les insomnies)

Il reste important de préciser que si le CBD possède de nombreuses applications thérapeutiques, certaines sont en cours de recherches. Actuellement, des recherches sont toujours en cours concernant l’utilisation du CBD contre le cancer ou encore sur le syndrome de Dravet et l’épilepsie. Il est bon de noter que lAustralie par exemple a commencée à reconnaître son usage pour le traitement de l’épilepsie.


COMMENT ET A QUEL DOSAGE S’UTILISE LE CANNABIDIOL (CBD) ?


Tout d’abord le principe de base, si vous souhaitez vapoter du cannabidiol il faudra évidemment une cigarette électronique et un e-liquide au CBD. Il est important de savoir que la plupart des e-liquides au CBD sont fabriqués à base de cristaux et non d’huile de CBD qui reste prévue pour un usage oral. De manière générale, il faudra poser des questions et vous renseigner avant d’acheter un produit qui pourrait ne pas être de qualité ou prévue pour l’inhalation par vaporisation. 

Concernant les dosages, tout comme avec la nicotine il n’y a pas de recette miracle, cela va dépendre du type de matériel utilisé et de vos motivations. Clairement, vous n’utiliserez pas le même dosage avec du matériel puissant et une résistance en sub-ohm qu’avec un petit kit débutant. L’important restant de savoir que cela sera à vous d’adapter votre consommation et surtout votre dosage selon la motivation.

Le Cannabidiol (CBD) n’ayant pas les mêmes propriétés que la nicotine, il ne s’utilisera pas de la même façon. Les effets de cette molécule mettent un certain temps avant d’agir et il sera tout à fait inutile de vapoter du CBD juste pour essayer une fois. 

Globalement, la consommation de CBD à l’aide d’une e-cigarette se fera par petite session ou s’étalera sur la totalité de la journée. Ceux qui souhaitent réduire la consommation de cannabis feront des petites sessions de vapotage d’environ 20 à 30 minutes alors que les personnes en recherche de détente consommeront le CBD tout au long de la journée. 

Concernant le dosage, il en existe plusieurs et il n’est pas forcément facile de s’y retrouver pour un novice dans le domaine :

  • Les dosages bas (< 150 mg par flacon de 10ml ou 15 mg/ml) sont adaptés à tout type d’utilisation et les effets restent assez doux. 
  • Les dosages moyens (entre 150 et 300 mg par flacon de 10 ml) ont des effets plus marqués. Il est recommandé d’y aller progressivement et par étape. On reste dessus à son rythme une quinzaine de minutes, puis on fait une pause. Il est préférable de s’arrêter un peu avant d’être arrivé à l’effet désiré.
  • Les dosages élevés (entre 300 et 500 mg par flacon de 10 ml) semblent correspondre à un usage récréatif. Il n’est pas utile de les vapoter sur la longueur.
  • Les dosages très élevés (à partir de 500 mg par flacon de 10 ml) sont uniquement destinés à être dilués ! Si vous les consommez sans les diluer vos récepteurs principaux vont saturer rapidement.

Il existe également des boosters de CBD dosés entre 500 mg et 1000 mg qui sont destinés à être dilués. Cela peut représenter un interêt certain pour ceux qui souhaitent préparer leurs e-liquides au CBD à la maison. 


CANNABIDIOL (CBD)  : TARIFS ET LIEUX DE VENTE 


En l’espace de quelques mois les e-liquides au cannabidiol (CBD) sont arrivés dans la plupart des boutiques de cigarettes électroniques. Sachez néanmoins que certains professionnels se refusent à en vendre par choix ou à cause de la mauvaise image que cela peut renvoyer. Le meilleur moyen de d’en procurer reste internet même si il faudra évidemment rester prudent et ne pas céder aux offres trop alléchantes. 

Car en effet, les e-liquides au cannabidiol (CBD) ne sont pas tout à fait au même prix que les e-liquides nicotinés :

– Comptez 20 euros environ pour un e-liquide de 10 ml contenant 100 mg de CBD (10 mg/ml)
– Comptez 45 euros environ pour un e-liquide de 10 ml contenant 300 mg de CBD (30 mg/ml)
– Comptez 75 euros environ pour un e-liquide de 10 ml contenant 500 mg de CBD (50 mg/ml)

Pour les boosters

– Comptez 35 euros environ pour un booster de 10ml contenant 300 mg de CBD 
– Comptez 55 euros environ pour un booster de 10ml contenant 500 mg de CBD 
– Comptez 100 euros environ pour un booster de 10ml contenant 1000 mg de CBD 

 


CANNABIDIOL (CBD) : AVIS AUX PROFESSIONNELS !


Les e-liquides au CBD sont arrivés très rapidement sur le marché de la vape et nous savons que de nombreux professionnels proposent ces produits sans avoir de connaissance sur le sujet. Amis professionnels, n’hésitez pas à demander des renseignements, des fiches techniques et des conseils avant de vendre des e-liquides au CBD à votre clientèle. 

Sources du dossier : Wikipedia / Le Petit FumeurOnlinelibrary.wiley.com

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : INFO BATCH : Fit Kit (Smok)
Suivant : REVUE : Eat Me (Gamme 70/30) par D’lice

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse