Top banner
Top banner
DROIT : Des députés proposent une évolution sur la législation du CBD

DROIT : Des députés proposent une évolution sur la législation du CBD

C’est un véritable sujet d’actualité ! Il y’a quelques jours, un rapport parlementaire a demandé « expressément l’autorisation de la culture et de l’utilisation de toutes les parties de la plante de chanvre ». Un premier pas vers une législation plus souple du cannabidiol (CBD).


UN RAPPORT POUR LA CULTURE DE LA PLANTE DE CHANVRE


Des députés, emmenés par Jean-Baptiste Moreau, élu LRM de la Creuse, ont présenté mercredi 10 février un rapport demandant « expressément l’autorisation de la culture et de l’utilisation de toutes les parties de la plante de chanvre ». Sachant qu’aujourd’hui, seules les fibres et les graines sont exploitées dans les champs de chanvre français. Pas la fleur.

Qualifié de « chanvre bien-être », le CBD est au cœur de ce nouveau rapport des députés. Il fait suite à un premier rapport consacré au cannabis thérapeutique et devrait être suivi en mars par un troisième évoquant, cette fois, le cannabis récréatif. « Nous avons fait le choix de diviser le dossier en trois parties, car sinon tout le monde se serait concentré sur le sujet du cannabis récréatif. Il faut rassurer la technocratie », affirme Ludovic Mendes, député LRM de Moselle en charge du volet « chanvre bien-être ».

Même si le récréatif est bien le marché le plus prisé des investisseurs, avec la légalisation espérée de la molécule THC, le lobby du cannabis avance pas à pas. Pour l’heure, en Europe, le taux de THC dans la plante de chanvre cultivée est limité à 0,2 %. « La France est le seul pays d’Europe où se déroule un processus parlementaire », souligne M. Mendes.

Source : Lemonde.fr

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).