Top banner
Top banner
DROIT : Six parcs deviennent « espace sans tabac » à Nancy !

DROIT : Six parcs deviennent « espace sans tabac » à Nancy !

Désormais, à Nancy, ce sont six parcs sur les dix que compte la ville qui deviennent intégralement « espace sans tabacs » mais la mesure n’interdit pas de fumer dans ces lieux, elle le déconseille simplement. En revanche, le jet de mégots par terre est lui formellement interdit.


LE TABAGISME SIMPLEMENT DÉCONSEILLE DANS LES PARCS !


« Ne polluez pas les sols avec votre mégot, jetez le à la poubelle ou évitez de fumer dans ce parc » : voilà le message écrit sur les affiches qui seront posées à l’entrée de chaque parc concerné par la mesure.  Depuis deux ans déjà, des zones sans tabacs existaient dans trois parcs, à l’intérieur des aires de jeux pour enfants, il s’agit du parc Olry, Sainte Marie et Charles III, seul le parc Blondlot était intégralement « espace sans tabac ». Désormais, la mesure « d’intégralité » s’applique à cinq parcs, Bonnet, Cure d’Aire, Olry et Saint Mansuy mais quand on y regarde de près, la règle est quelque peu ambiguë car si elle interdit formellement le jet de mégots par terre, elle déconseille simplement de fumer dans ces endroits. 

Pourquoi alors, ne pas interdire totalement la cigarette dans ces parcs  car c’est trop difficile à mettre en place explique Marie Catherine Tallot, adjointe au maire déléguée au cadre de vie   » il y a des parcs comme La Pépinière ou Sainte Marie où l’interdiction sera très difficile à mettre en place car il s’y organise beaucoup d’activités mais je me dis que l’évolution actuelle de prise en compte du contexte environnemental, les mentalités vont changer et les gens penseront d’eux même à ne pas fumer dans les parcs« .

En attendant, tout fumeur pris en flagrant délit de jet de mégot s’expose à une amende de 68 euros car le problème est bel et bien celui de la pollution engendrée par les mégots souligne Pierre Didierjean, le directeur des parcs et jardins de Nancy « un mégot peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau et met douze ans à se dégrader. Pour le seul parc de la Pépinière, les jardiniers ramassent jusqu’à 12 mètres cubes de déchets par jour« .

Mais les usagers des parcs sont ils prêts à appliquer la mesure ? Dans la majorité des cas, ils comprennent qu’un mégot peut polluer et qu’il faut le jeter à la poubelle mais de là à interdire de fumer dans tous les parcs, ils n’y sont pas favorable comme cette dame, pourtant non fumeuse « il ne faut tout de même pas exagérer, bientôt ils nous interdiront même de fumer chez nous« . Cet autre promeneur lui comprend que de toutes façons, on y viendra un jour « je reviens de Californie et là bas, il est même interdit de fumer dans la rue« .

Source : Francebleu.fr

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse