Top banner
Top banner
E-CIGARETTE : La majorité des recherches sur internet concernent les achats.

E-CIGARETTE : La majorité des recherches sur internet concernent les achats.

Selon une nouvelle étude, La plupart des personnes qui font des recherches à propos de la e-cigarette sur internet sont là pour faire des achats et non pour démarrer un sevrage tabagique.

googleDans cette étude, les chercheurs ont découvert que sur 1 million de recherches « Google » sur le sujet « e-cigarette » seule 1% ont été axées sur l’abandon du tabac ou les effets de la vape sur la santé. «L’industrie de la e-cigarette, les médias et la communauté de la vape ont promu le fait que les cigarettes électroniques étaient des dispositifs efficaces pour arrêter de fumer, malgré cela nous constatons que très peu de personnes recherchent des informations à ce sujet, » a déclaré l’auteur principal de l’étude, Rebecca S. Williams, chercheur à l’Université de Caroline du Nord ‘Lineberger Comprehensive Cancer Center’ et au CDC (Center for Health Promotion and Disease Prevention).

Dans un communiqué de presse du 31 Mars (American Journal of Preventive Medicine ) qui a diffusé les résultats de l’étude elle annonce « que dans les recherches, les e-cigarettes sont plus fréquemment associées à des termes comme « acheter »,  »boutique » ou « vente ».

Comme la popularité des e-cigarettes a bondi au cours des 10 dernières années, les médecins et les spécialistes de la santé ont tentés de décrypter les données pour comprendre les habitudes et les motivations des personnes qui vapent. Des chercheurs de l’Université de Caroline du Nord et du centre de l’Université d’État de San Diego ont donc analysé les tendances de recherches liées aux systèmes de délivrance de nicotine électroniques (ENDS) entre 2009 et 2014 sur le moteur de recherche « Google ».

Ils ont ainsi pu découvrir que le nombre de recherches liées aux « ENDS » avait fait un bond entre 2010 et 2014 passant de 1,545,000 à 8,498,000 recherches. L’enquête a ainsi pu révéler une augmentation spectaculaire de l’utilisation des termes de recherche gootels que « vape » et « vaping« .

Pendant ce temps, l’étude a également démontré que les recherches liées à l’arrêt du tabac ou aux effets de santé de la e-cigarette sont sur le déclin. Les termes liés aux risques ou aux effets sur la santé de la vape étaient inclus dans seulement 3% de toutes les recherches « ENDS » en 2013 et 2% en 2014.

Pour John Ayers, investigateur de l’étude et professeur à l’Université d’État de santé publique de San Diego  « L’examen du contenu de ces recherches peut révéler les pensées du chercheur et permet également une analyse des tendances de recherches sur Google pour ensuite combler certaines lacunes dans nos connaissances.« 

Les chercheurs ont suggéré que leurs résultats pourraient faire la lumière sur les habitudes des vapoteurs. Ils ont également ajouté que les recherches Google pouvaient fournir des indices importants afin d’aider, à l’avenir, les législateurs et les responsables de la santé à élaborer une politique de santé publique.

Source : health.usnews.com (Traduction par Vapoteurs.net)

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse