Top banner
Top banner
Top banner
E-CIGARETTE : Le Pr Bertrand Dautzenberg réagit au communiqué de l’American Heart Association.

E-CIGARETTE : Le Pr Bertrand Dautzenberg réagit au communiqué de l’American Heart Association.

Il y’a quelques jours, l’American Heart Association proposait un communiqué déclarant que les vapoteurs étaient plus à risque de faire un accident cardiovasculaire cérébral (AVC) que les fumeurs. Selon les chercheurs, l’exposition aux vapeurs endommagerait les produits chimiques dans le cerveau. Pour le Pr Bertrand Dautzenberg, cela ne fait aucun doute, « c’est bien la fumée du tabac qui tue la moitié de ces fidéles consommateurs »


VAPOTEURS, SOURIS…  L’AMERICAN HEART ASSOCIATION A COMPARE LA VAPEUR A LA FUMÉE DE TABAC


Dans cette étude menée sur les souris, des chercheurs de la Texas Tech University (Etats-Unis) ont exposé des souris à la vapeur d’e-cigarette et à la fumée de tabac. L’exposition aux produits chimiques que contiennent la cigarette électronique a augmenté le risque de formation de caillots sanguins mortels qui endommageraient le cerveau. Le fait de vapoter régulièrement réduirait la quantité de glucose dans le cerveau, un carburant nécessaire pour stimuler les neurones. Les vapeurs ont également altéré les niveaux de circulation d’une enzyme nécessaire pour la coagulation, rendant une hémorragie cérébrale probable.


LE PR DAUTZENBERG PUBLIE UN COMMUNIQUE EN RÉPONSE A L’AMERICAN HEART ASSOCIATION


Dans son communiqué du 1er Mars 2017, Bertrand Dautzenberg, président de Paris Sans Tabac et pneumologue à la Pitié Salpêtrière n’hésite pas à remettre les choses à leur place.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

2 Commentaires

  1. pierre rouzaud

    un franc tireur autoproclamé scientifique publie des contre vérités reprises par l’AMERICAN HEART ASSOCIATION qui ferait mieux de vérifier ses sources :l’étude présentée ne respecte pas les protocoles scientifiquement validés ,elle extrapole des résultats non scientifiquement établis chez l’animal à l’homme :c’est du grand n’importe quoi qui n’honore pas son auteur et deshonore l’AHA

Laisser une réponse