Top banner
Top banner
E-CIGARETTE : Selon l’agence Santé publique, le nombre d’utilisateurs réguliers a baissé en 2016

E-CIGARETTE : Selon l’agence Santé publique, le nombre d’utilisateurs réguliers a baissé en 2016

D’après une étude de l’agence Santé publique France relayé par le site Europe 1, le nombre d’utilisateurs réguliers de cigarettes électroniques aurait baissé en 2016.


DE 6% DE VAPOTEURS RÉGULIERS A 3% EN DEUX ANS


Les boutiques de e-cigarettes font désormais partie du paysage. Pourtant, le recours à la cigarette électronique est en recul, explique l’agence Santé publique France qui publie mardi son baromètre sur la consommation de tabac, à la veille de la journée mondiale sans tabac. D’après cette étude, un adulte sur quatre a expérimenté la cigarette électronique en 2016. C’est autant que les années précédentes. Toutefois, les fumeurs sont moins nombreux à l’adopter dans la durée. Ainsi, en deux ans, le nombre d’utilisateurs réguliers est tombé de 6 à 3%.

Selon les experts de Santé publique France, la cigarette électronique pourrait n’être qu’un phénomène de mode, notamment car son efficacité reste limitée en terme de sevrage. « On a pu montrer qu’il y avait un lien entre le fait d’utiliser l’e-cigarette et le fait de limiter sa consommation mais pas qu’il existait un lien avec l’arrêt du tabac« , souligne Viêt Nguyen-Thanh, responsable de l’unité addiction de Santé publique France.

Les autorités sanitaires prévoient de continuer à observer les vapoteurs pour faire passer les bons messages. Une enquête auprès de 25.000 personnes est déjà prévue pour l’année prochaine.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.