Top banner
Top banner
ECONOMIE : Imperial Brands veut s’imposer sur le marché de l’e-cigarette

ECONOMIE : Imperial Brands veut s’imposer sur le marché de l’e-cigarette

Le cigarettier britannique Imperial Brands a déclaré mardi que son plan de cessions progressait bien et a dit anticiper des résultats annuels conformes aux attentes alors qu’il accélère la commercialisation des produits de vapotage.


L’E-CIGARETTE BLU ET BIENTÔT LE SYSTEME DE TABAC CHAUFFE PULZE !


En mai, le groupe Imperial Brands avait annoncé un plan de cessions d’actifs pour rationaliser son activité, visant un produit pouvant atteindre deux milliards de livres (2,23 milliards d’euros) dans les 12 à 24 prochains mois.

Le propriétaire des Gauloises, Kool et Winston, avait également dit développer de nouveaux appareils de vapotage dans le cadre de sa marque de cigarettes électroniques blu. Mardi, le groupe a dit organiser une manifestation autour de l’activité qu’il appelle “New Generation Products” (NGP-Produits de nouvelle génération).

Nos ambitions NGP se reflètent dans la volonté de notre direction à générer une croissance du chiffre d’affaires annuel cumulée de 35 à 150% sur les trois prochaines années jusqu’à l’exercice fiscal 2020”, déclare la compagnie dans un communiqué.

Imperial Brands lance également un nouveau produit baptisé Pulze, qui chauffe le tabac dans le produit à la différence des cigarettes traditionnelles qui le brûlent.

« Ces produits pourraient générer un chiffre d’affaires pouvant atteindre jusqu’à 1,5 milliard de livres en 2020 et pourraient contribuer au bénéfice total du groupe d’ici la fin de l’exercice fiscal 2019« , ajoute le groupe.

Si les ventes de cigarettes traditionnelles en volumes déclinent à travers le monde, Imperial a toutefois précisé que son activité tabac réalisait un second semestre solide. Le groupe a ajouté que les volumes surperformeraient le marché, mais de manière moins prononcée qu’au premier.

Imperial a estimé que le marché de la cigarette électronique pourrait dépasser les 30 milliards de dollars d’ici 2020, contre quatre milliards aujourd’hui.

Source : Reuters

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).