Top banner
Top banner
Top banner
ECONOMIE : Le géant Altria (Marlboro) va prendre 35% des parts de l’e-cigarette Juul

ECONOMIE : Le géant Altria (Marlboro) va prendre 35% des parts de l’e-cigarette Juul

La rumeur était tenace ! Aujourd’hui elle se confirme avec des informations du Financial Times. Le géant Altria (Marlboro) va racheter 35% des parts du fabricant d’e-cigarette Juul pour un montant de 13 milliards de dollars.


JUUL S’ASSOCIE A L’INDUSTRIE DU TABAC AVEC CE RACHAT 


Le cigarettier américain Altria, qui produit notamment les Marlboro, va racheter 35% des parts du fabricant de cigarettes électroniques Juul pour un montant de 13 milliards de dollars, selon des informations du Financial Times jeudi, qui s’appuie sur plusieurs sources proches du dossier. Cet investissement valoriserait Juul à 38 milliards de dollars, plus de deux fois la valeur actuelle – 16 milliards – de cette start-up fondée il y a seulement trois ans.

Une telle opération ferait de Juul un véritable poids-lourd américain, avec une valeur supérieure à Ford ou Delta Airlines par exemple. Selon le Financial Times, la participation d’Altria serait limitée à 35% pour une période donnée, à l’issue de laquelle toute augmentation dans le capital de Juul serait sujette à négociation.

Aux États-Unis, le vapotage est un véritable phénomène, en particulier chez les jeunes. L’usage de la cigarette électronique a ainsi bondi de 78% l’an passé chez les lycéens. Au total, plus de 3,6 millions de jeunes Américains consomment aujourd’hui des cigarettes électroniques. Juul, avec ses e-cigarettes en forme de clé USB, est particulièrement populaire, avec 73% du marché capté en trois ans.

Mi-novembre, les autorités américaines ont proposé l’interdiction des ventes des e-cigarettes aromatisées sur internet, afin qu’elles ne soient disponibles qu’en magasins et moins facilement accessibles pour les jeunes.

SourceLefigaro.fr/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse