Top banner
Top banner
Top banner
ÉCONOMIE : Le partenariat de McLaren avec British American Tobacco n’est pas « un sponsor cigarettier »

ÉCONOMIE : Le partenariat de McLaren avec British American Tobacco n’est pas « un sponsor cigarettier »

Il y a quelques jours, nous vous l’avions annoncé ici même, le groupe British American Tobacco (BAT), qui possédait l’équipe BAR à partir de 1999 jusqu’à son rachat par Honda au milieu des années 2000, apparaît aujourd’hui sur la McLaren MCL34 via la marque ‘A Better Tomorrow’, et a assuré qu’il ne ferait pas la promotion de produits liés au tabac via cet accord.


BRITISH AMERICAN TOBACCO : « UNE ENTREPRISE INCROYABLE !« 


Le retour de British American Tobacco intervient peu après que Philip Morris, un autre groupe spécialisé dans l’industrie du tabac désireux d’évoluer vers d’autres marchés, a augmenté sa présence visuelle sur les monoplaces Ferrari via son projet Mission Winnow, au point qu’une enquête a été ouverte en Australie.

Le PDG de McLaren, Zak Brown, assure que le partenariat avec BAT n’est pas un sponsor cigarettier :

« BAT est une entreprise incroyable qui a une longue histoire en sport automobile« , a déclaré l’Américain. « Notre partenariat est basé sur la technologie de leur nouvelle génération de produits. Nous n’avons aucune relation avec la partie tabac de leur business. Leur industrie se transforme et est guidée par la technologie. Nous pensons donc qu’il y a des domaines dans lesquels nous pouvons travailler avec eux et les aider dans leur évolution vers la technologie. »

« C’est une bonne entreprise avec laquelle travailler. Le monde évolue et change jour après jour, probablement plus vite qu’il ne l’a jamais fait. Leur entreprise a changé, a évolué, et se dirige vers de nouveaux domaines. Le monde a changé par rapport à ce qu’il était, tout comme ce qui était la norme il y a 10, 15 ou 20 ans, leur paysage est différent et la Formule 1 est une bonne plateforme pour eux. Une chose dont McLaren est fier dans ces partenariats est de travailler avec des entreprises innovantes, et l’on peut mettre BAT dans cette catégorie.« .

Il a réfuté que la situation de Mission Winnow et Philip Morris, ainsi que le partenariat entre McLaren et BAT, soient la preuve d’une tendance vers un retour des sponsors cigarettiers en F1 : « Phillip Morris est avec Ferrari depuis toujours et BAT a une grande histoire en sport automobile, et en évoluant vers ces nouvelles destinations, ils ont compris que McLaren pourrait les aider en tant que partenaire« , poursuit Brown.

« Si l’on parle de la perspective de McLaren, nous voulons être associés avec des entreprises qui dominent leur marché et qui sont reconnues« , a répondu Brown, interrogé sur les raisons qui ont poussé McLaren à ne pas choisir un sponsor inconnu de la F1 en tant que sponsor-titre.

Source : Yahoo.com/

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse