Top banner
ECONOMIE : L’entreprise CDA s’impose dans l’étiquetage et le remplissage des e-liquides.

ECONOMIE : L’entreprise CDA s’impose dans l’étiquetage et le remplissage des e-liquides.

Si on parle très souvent des marques d’e-liquides et des fabricants de matériel, on en vient à oublier ces entreprises qui gèrent toute la logistique. Pour CDA (Chabot Delrieu Associés), un fabricant de machines d’étiquetage et de remplissage la vape est devenue une véritable mine d’or !


« LA VAPE REPRESENTE 30% DU CHIFFRE D’AFFAIRE !« 


« L’e-liquide représente 30 % de notre chiffre d’affaires« , indique Dominique Chabot, cogérant avec son complice Pascal Delrieu du narbonnais CDA (21 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017). Engagée il y a dix ans, la stratégie de diversification hors viticulture de ce fabricant de machines d’étiquetage et de remplissage a visé juste avec la « vape ». Après la ligne de conditionnement E-Fill sortie en 2014, CDA a mis au point la E-Fill S, entièrement automatisée, qui équipe notamment le fabricant de liquides Alfaliquid.

Compacte, cette ligne rassemble sur un seul châssis remplisseuse, boucheuse, visseuse et étiqueteuse. Sa cadence : jusqu’à 50 produits par minute. Elle a été élaborée « comme un Lego » par le bureau d’études intégré de dix personnes, renforcé en janvier par un ingénieur R & D. Les pièces de la E-Fill S sont usinées par la filiale CDU, née en 2016 et pour laquelle 1 million d’euros est investi sur deux ans. Puis les machines sont assemblées et réglées sur le site principal, à deux pas, qui va être réorganisé pour faire de la place à la gamme E-Fill.

Tous les marchés sont au vert pour CDA, qui, après avoir enregistré 100 % de croissance en trois ans, espère doubler à nouveau son chiffre d’affaires à l’horizon 2021. Pour explorer de nouveaux créneaux, 1 million d’euros sera engagé en R & D. « Début 2018, nous créerons sur un autre site narbonnais un deuxième bureau d’études spécial innovation, où travaillera une dizaine de personnes dans un an« , précise Dominique Chabot.

Aujourd’hui, le groupe emploie 130 salariés, dont quinze dans la filiale américaine (en Virginie) et deux en Allemagne. Dans les trois ans à venir, l’effectif de CDA pourrait atteindre 150 à 200 personnes.

SourceUsinenouvelle.com

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .