Top banner
Top banner
Top banner
Top banner
ÉCONOMIE : Sunny Smoker fait un état des lieux du marché de la vape en France

ÉCONOMIE : Sunny Smoker fait un état des lieux du marché de la vape en France

Il y’a quelques jours Sandra Bibas, Senior Business Unit Manager au sein de Sunny Smoker, fabricant de la marque Pulp était chez nos confrères du site « La Tribune » afin de dresser un état des lieux du marché de la vape en France.


UNE VAPE SAINE ET ÉCONOMIQUE, C’EST POSSIBLE !


Lors d’une récente interview dans l’émission « Paroles d’Experts » produite par MediasFrance, Sandra Bibas, Senior Business Unit Manager au sein de Sunny Smoker, fabricant de la marque PULP, importateur exclusif de marques étrangères, grossiste en cigarettes électroniques donne sa vision d’une vape saine et économique. 

Pour Sandra Bibas, « Vaper de manière saine et économique n’a rien de contradictoire, le caractère sain de la vape étant une question éthique dont chaque entreprise doit tenir compte lors de la mise sur le marché d’un produit ». « Quant à l’aspect économique, je pense que tout produit de qualité doit avoir un prix. Il ne s’agit, bien évidemment, pas d’être le moins ou le plus cher, mais de faire en sorte que le consommateur ait un produit de qualité à un juste prix qui tient compte d’un ensemble de paramètres et qui permette à l’ensemble de la chaîne de fonctionner », renchérit-elle.

Il existe aujourd’hui dans la vape, 2 grandes familles : la vape directe qui dispose d’une offre large et variée en termes de matériels et la vape indirecte d’où est d’ailleurs né le phénomène de la vape. On retrouve donc sur le marché des marques connues qui proposent de très bons produits pour tous les goûts. « On ne saurait alors, globalement, parler de bonne ou mauvaise cigarette, l’objectif pour le vapeur étant de trouver le bon produit adapté à ses besoins et à ses goûts », explique Sandra Bibas.

« Néanmoins, le consommateur a quand même intérêt, avant d’acheter un produit, à consulter sa fiche de sécurité afin de s’assurer de la qualité de ce qu’il achète : certains produits peuvent comporter des substances interdites telles que le diacétyle , une substance pourtant interdite par la TPD (Tobacco Products Directive) qui est la Directive européenne sur les Produits du Tabac. La TPD cadre les produits contenant de la nicotine, donc des contenances de 10ml. », déclare-t-elle.

Source : Latribune.fr/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : FLASHWARE : Revo Pod 400mAh (Shuopai)
Suivant : REVUE / TEST : Kit Snowwolf MFENG Baby par Sigelei (Snowwolf)

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse