Top banner
Top banner
Top banner
ECOSSE : Une étude sur la e-cigarette chez les femmes enceintes.

ECOSSE : Une étude sur la e-cigarette chez les femmes enceintes.

Aujourd’hui, les études sur la e-cigarette sont très nombreuses et il est toujours intéressant d’en voir sur des sujets bien précis. C’est dans ce cadre que l’Ecosse va lancer la première étude sur la e-cigarette chez les femmes enceintes.


pregnant_woman_smokingLA VAPE PEUT ELLE AIDER LES FEMMES ENCEINTES A QUITTER LE TABAGISME ?


C’est a cette question que l’étude Écossaise qui aura lieu l’année prochaine doit répondre et pour cela plusieurs centaines de femmes seront recrutés. Si cette recherche concerne les femmes enceintes, elle se concentrera également sur les fœtus et les nouveaux nés. Les chercheurs du Centre britannique qui étudies le tabac et l’alcool seront également présent afin de suivre la progression des nouveaux nés pendant les deux premières années afin d’évaluer les potentiels effets nocifs.


DES RECHERCHES SUR DES POPULATIONS PRÉCISES.


Linda Bauld, professeur de politique de santé à l’Université de Stirling et directrice adjointe du Centre britannique pour les études sur le tabac et l’alcool a déclarée que « La perception du risque des e-cigarettes avait changé au cours des pregnant-women-may-be-unaware-of-possible-e-cigarette-riskscinq dernières années, et que beaucoup maintenant les pensent nuisibles pour les fumeurs. » Selon elle, cette perception « n’est pas de bonne augure » pour les experts de santé publique qui défendent la e-cigarette et qui pensent qu’elle pourrait être utile afin de lutter contre les dommages causés par le tabac.

«Nous sommes principalement intéressés par les fumeurs adultes qui luttent pour quitter le tabagisme. Cela comprend des groupes bien particuliers comme les prisonniers, les personnes ayant des problèmes de santé mentale ou encore les femmes enceintes, » dit-elle « Nous avons pas fait beaucoup de recherches de réduction des taux de tabagisme concernant ces groupes, et pourtant les e-cigarettes offrent de réelles promesses « .

Selon L. Bauld, l’étude devrait démarrer l’année prochaine pour les femmes enceintes. «Nous recruterons plusieurs centaines de femmes enceintes fumeuses, certaines utiliseront une thérapie de remplacement nicotinique (patch/gomme..) et d’autres une e-cigarette, toutes auront un soutien comportemental. Nous verrons par la suite les résultats qu’elles obtiennent,« . Le but est clairement de voir si la e-cigarette permet a ces femmes d’arrêter de fumer et si il y’a des conséquences suite à cette utilisation.


young-woman-stop-to-smoke-while-she-is-pregnant-1DE NOMBREUSES FEMMES ENCEINTES FUMEUSES


Selon les dernières statistiques, en Écosse, un peu plus de 9.900 femmes enceintes sont fumeuses lors de leur première visite de santé. Les sages-femmes ont de nouvelles directives qui stipulent que les substituts nicotiniques doivent être recommandées, mais qu’une femme ne doit pas hésiter à utiliser une e-cigarette si ça l’aide à arrêter de fumer.

Janet Fyle, conseiller en politique avec le Collège royal des sages-femmes, a déclarée que toute recherche sur la question serait la bienvenue. « Nous ne savons pas si il y’a un risque avec les e-cigarettes, nous devons donc être prudents et dire aux femmes enceintes que cela reste une occasion idéale pour quitter le tabagisme« .

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Vapoteurs.net en 2014, j'en suis depuis rédacteur et photographe officiel. Je suis un véritable passionné de vape mais également de comics et de jeux vidéos.

Laisser une réponse