Top banner
Top banner
DOSSIER : Un e-liquide a t’il une date limite de consommation ?

DOSSIER : Un e-liquide a t’il une date limite de consommation ?

La question a déjà été traitée de nombreuses fois, si vous suivez les actualités de la vape, mais ce n’est pas nécessairement un acquis pour tout le monde, c’est pourquoi nous avons décidé de parler des dates limites de consommation du e-liquide. Alors, doit on jeter tous nos produits nicotinés qui dépassent la date limite ? Nous allons rentrer dans le vif du sujet avec ce dossier.

E-Liquid-E-Juice


LA DATE LIMITE ? UNE OBLIGATION POUR TOUT PRODUIT DESTINE A LA CONSOMMATION !


Il faut tout d’abord savoir que, comme pour tous les produits destinés à la consommation, la législation impose aux fabricants de mentionner une date limite sur les flacons. Deux types de marquage sont possibles au choix du fabricant :  La DLC  : Date Limite de Consommation  qui s’exprime sur les emballages sous la forme « à consommer jusqu’au (DLC) » : elle fixe la date à partir de laquelle le liquide n’est plus consommable.
ou  la DLUO : Date Limite d’Utilisation Optimale aussi appelée DDM (date de durabilité minimale) qui s’exprime sur les emballages sous la forme « à consommer de préférence avant le (DLUO / DDM) » : elle fixe la date à partir de laquelle le liquide perd de ses propriétés tout en restant consommable. Et entre ces deux marquages, il y a une différence très importante pour nous vapoteurs ! Alors pour les e-liquides, DLC ou DLUO (DDM) ?

jsb-liq-coffe-b1


POUR UN E-LIQUIDE, ON PARLERA PLUTÔT DE DLUO / DDM (DATE LIMITE D’UTILISATION OPTIMALE).


Voila qui devrait rassurer ceux qui ne le savaient pas et affoler ceux qui ont jeté leurs bouteilles de e-liquide pensant qu’elles étaient périmées. Pour un e-liquide on ne parlera donc pas de DLC, on se rapprochera plutôt de la DLUO / DDM, c’est à dire que le liquide ne devient pas nocif après la date indiquée mais tout simplement qu’il risque de perdre en qualité. En clair, en le consommant après la date limite, il y a certains risques de dégradation des composants présents dans le e-liquide. C’est pourquoi vous retrouverez en général des messages de type : « A consommer de préférence avant le » ou encore en anglais « Best before« .

ejuice_bottles


QUELS COMPOSANTS SONT CONCERNÉS PAR UNE DÉGRADATION SUITE A UN DÉPASSEMENT DE DATE.


Il vous faut déjà savoir, et on préfère le répéter, que le dépassement de la date indiquée ne rendra pas le produit « nocif » ou impropre a la consommation. La date inscrite sur la bouteille est une date avant laquelle il est mieux de vapoter le liquide pour avoir sa véritable saveur, car autant faire reposer un e-liquide est une bonne chose, autant le laisser vieillir trop longtemps ne lui apportera pas de la maturité (comme avec le vin). Ce qu’il faut savoir, c’est que le propylène glycol et la glycérine végétale ne risquent pas de se décomposer avec le temps, ils ne font donc pas partie des composants concernés. Les arômes, par contre, le sont, et ceux ci peuvent être altérés et perdre de leur qualité avec le temps, les variations de température, et la lumière. La nicotine également aura tendance à perdre de son efficacité avec le temps, mais elle n’en sera pas plus ou moins nocive. Il faut donc savoir que si votre e-liquide dépasse la DLUO / DDM, il y a de grandes chances que celui ci perde en saveur et également en efficacité en terme de sevrage.

dark-room-light-through-window-hunched-man1


PENSEZ AU MAXIMUM A PROTÉGER VOS E-LIQUIDES POUR GARDER UNE QUALITÉ OPTIMALE !


Et oui ! Il n’y a pas que la DLUO / DDM qui compte sur un e-liquide et sachez que celui ci peut se retrouver avec un goût insipide assez vite si vous ne respectez pas certaines précautions. Quoi qu’il arrive sachez qu’un e-liquide bien conservé au frais, au sec, à température constante et à l’abri de la lumière,peut durer bien plus qu’un ou deux ans sans trop de soucis. Pour cela, il vous faudra trouver l’endroit idéal, le tout étant d’éviter que celui-ci soit agressé par la lumière, la chaleur ou encore l’humidité.


En règle générale, votre e-liquide aura un DLUO/DDM variant de une à deux années. En le protégeant bien de la lumière, de la chaleur et de l’humidité vous pourrez le garder bien plus longtemps. Il n’en reste pas moins que la meilleure chose à faire est de consommer votre e-liquide une fois la période de « Steep » effectuée afin d’avoir la meilleure expérience de vape possible.


 

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédactrice et correspondante Suisse. Vapoteuse depuis de nombreuses années, je m'occupe principalement de l'actualité suisse.