Top banner
ESPAGNE : Le ministère de la santé demande à éviter la vape en public suite au Covid-19

ESPAGNE : Le ministère de la santé demande à éviter la vape en public suite au Covid-19

On ne compte plus les nombreuses restrictions à l’international suite à la pandémie de Covid-19 (coronavirus) qui sévit toujours. En Espagne, le Ministère de la Santé vient de demander aux citoyens de ne plus fumer ou utiliser des produits de la vape en public.


Salvador Illa Roca, ministre de la santé espagnol

LA VAPE DEVRAIT  » ÊTRE ÉVITÉE DANS LES MILIEUX SOCIAUX ET COMMUNAUTAIRES ! « 


En Espagne, le gouvernement semble s’inquiéter de la propagation de la Covid-19 par le tabagisme ou le vapotage. En effet, le ministère espagnol de la Santé a averti et demandé à ses citoyens de ne pas fumer ou vapoter dans les lieux publics étant donné le nombre de contact de la main à la bouche que cette habitude implique. Le « geste » du tabagisme ou du vapotage pourrait poser un risque dans le combat pour contenir le coronavirus.

Le ministère espagnol de la Santé a également interdit l’utilisation des narguilés (shishas) alors même que le pays se revenait d’une interdiction de trois mois qui a pris fin le 21 juin 2020.

Selon un document de la commission espagnole de la santé publique, le tabagisme et la vape  » devraient être évités dans les milieux sociaux et communautaires  » car c’est un moyen de prévenir les nouvelles infections à COVID-19.

« Dans les situations où l’utilisation est effectuée, elle doit se faire dans des espaces ouverts avec une hygiène personnelle par le consommateur, comme le lavage des mains avant et après et le nettoyage des appareils utilisés. » déclare le ministère de la santé qui précise que ce « conseil » vise à réduire le risque que les fumeurs et les vapoteurs touchent des surfaces potentiellement contaminées dans les terrasses et autres lieux publics, puis remettent les mains dans la bouche.

L’Organisation mondiale de la santé a averti à plusieurs reprises que le tabagisme était lié à un risque plus élevé de maladie grave pour les personnes infectées par Covid-19.

Plusieurs études menées par des scientifiques français et espagnols suggèrent que la thérapie à la nicotine pourrait réellement aider à combattre le coronavirus bien que cela ait été contesté par le ministère espagnol de la Santé qui a déclaré que ces études n’avaient aucune base scientifique.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .