samedi, 19 août 2017

ÉTATS-UNIS : La baisse de nicotine dans les cigarettes est une mesure contre-productive.

Le 4 août 2017, l’Agence américaine de l’alimentation et des médicaments ou FDA a annoncé vouloir diminuer le taux légal de nicotine dans les cigarettes afin de lutter contre le tabagisme. L’objectif est de réduire le risque de dépendance chez les fumeurs. A terme, les produits du tabac seront mieux encadrés. 


UNE NOUVELLE STRATÉGIE DE LUTTE ANTI-TABAC


Pour la FDA, réduire le dosage en nicotine des cigarettes permettrait de limiter sensiblement le risque d’addiction inhérent à ce produit. Le sujet revêt une importance stratégique compte tenu du poids économique et sanitaire de la cigarette aux Etats-Unis. En effet, le tabac coûte près de 300 milliards de dollars et fait plus de 475 000 morts chaque année.

Par ailleurs, environ 2 500 jeunes s’initient tous les jours au tabac aux Etats-Unis. De même, 90% des fumeurs dans le pays ont commencé avant leurs 18 ans. Ainsi, il convient de réduire autant que possible le risque de dépendance chez les générations futures et d’aider les fumeurs dépendants à arrêter de fumer à moyen et long terme.

En réalité, il ne s’agit que de la première étape du projet de la FDA de réguler l’ensemble des produits du tabac. La mesure sera étendue aux arômes utilisés par certains manufacturiers du tabac afin de cibler un public toujours plus jeune. Matthew Myers, Président de Compaign for Tobacco-Free Kids, qualifie la mesure d’audacieuse et l’approche complète.


UNE MESURE CONTRE-PRODUCTIVE SELON LE PR DAUTZENBERG


La grande majorité des décès et des pathologies liées au tabagisme résulte de la dépendance à la cigarette selon Scott Gottlieb, Docteur et Administrateur de la FDA. D’ailleurs, la cigarette constitue à ce jour le seul et unique produit de consommation légal qui provoque la mort de la moitié des personnes qui le consomment sur de longues périodes.

Comparée aux mesures antitabac classiques comme les campagnes de dissuasion, la décision de la FDA d’abaisser le taux légal de nicotine dans les cigarettes semble innovante. Pourtant, elle ne fait pas l’unanimité. Pour le Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, un dosage en nicotine réduit va encore favoriser l’acceptation de la première cigarette chez les jeunes.

De plus, une mesure similaire s’est déjà avérée inefficace et dangereuse. Il s’agit notamment des cigarettes légères supposées contenir de la nicotine et du goudron en faible pourcentage. Un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé a en effet révélé en 2006 que les cigarettes light ne procurent aucun bénéfice sanitaire par rapport aux cigarettes ordinaires. 

Source : Allo-Medecins

A LIRE EGALEMENT

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Articles Similaires

Ce site utilise des cookies - En utilisant ce site ou en fermant ce bandeau vous acceptez notre politique sur les cookies !
J'accepte les cookies
x