Top banner
Top banner
ETATS-UNIS : La e-cigarette écrasée par les taxes en Californie

ETATS-UNIS : La e-cigarette écrasée par les taxes en Californie

Après l’adoption d’une proposition de vote concernant les taxes sur le tabac, les vendeurs de e-cigarette de Californie se préparent à une première taxe d’État sur les cigarettes électroniques.


taxgrab_logoUNE TAXE SUR LES E-LIQUIDES QUI VA EXPLOSER


L’initiative pourrait frapper donc frapper l’industrie de la vape avec une taxe de 67% sur l’achat de e-liquide nicotiné. Cette taxe fait partie de la proposition 56 dont on vous avait déjà parlé et qui a été adoptée avec 63% de votants « pour ». Celle ci augmentera donc la taxe sur les produits du tabac ainsi que celle des e-cigarettes dans l’État qui passera donc de 87 cents à 2,87 $, c’est un véritable coup dur pour les boutiques de vape.

De nombreux experts en santé affirment que les taxes sur les e-cigarettes risque de réduire leur utilisation chez les fumeurs qui souhaitent en finir avec le tabagisme. Quand aux vendeurs de e-cigarette, ils sont également trés inquiets, selon eux, les prix pratiqués risquent de démotiver les fumeurs. Selon les distributeurs de e-liquide de Californie, la taxe va augmenter le prix d’une bouteille standard de 30 millilitres de e-liquide nicotiné passant de 20$ à 30$.

«Je suppose que les dirigeants de l’industrie de la vape et les fabricants de e-liquide devront s’asseoir avec le BOE (Commission de péréquation) pour tenter de trouver une taxe équitable qui ne mettra pas les boutiques sur la paille», a déclaré Alea Jasso, propriétaire de boutique. « Si les fumeurs souhaitent vaper pour en finir avec le tabagisme, nous espérons que cela restera suffisamment abordable pour eux afin d’être en mesure de le faire. »


LES BOUTIQUES CALIFORNIENNES INQUIÈTES POUR L’AVENIR.2016-yeson56-300-1473285782-9048


L’inquiétude pour les vendeurs d’e-cigarette c’est évidemment que leurs petites entreprises finissent par être écrasés par cette hausse potentielle de 67% d’imposition. Les partisans qui ont votés pour cette proposition 56 ne nient pas l’impact que cela peut avoir mais ne semblent pas gênés par l’effet sur les entreprises. Beaucoup de ceux qui ont fait campagne ont participer à ce que ce vote devienne une menace publique contribuant à prolonger l’épidémie de tabagisme.

Pour Georgiana Bostean, professeur de sociologie à l’université Chapman «Il existe une grande quantité de preuves pour les taxes sur le tabac qui montre que la fiscalité est l’une des façons les plus efficaces afin de réduire le tabagisme à tous les niveaux».  Selon lui « Il n’y a aucune raison de croire que ce serait différent pour les e-cigarettes. »

Les partisans de la taxe craignent que la vape puisse re-normaliser le tabagisme comme étant quelque chose de socialement acceptable. Selon eux, cela finirait par conduire à des taux de tabagisme plus élevés chez les jeunes Américains.

Les preuves suggèrent que les cigarettes électroniques sont 95% plus sûres que les cigarettes classiques. Une étude a même révélé sur les 2,6 millions d’utilisateurs de cigarettes électroniques aux États-Unis, la plupart sont fumeurs ou anciens fumeurs, beaucoup utilisant l’appareil pour en finir avec le tabagisme.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédactrice et correspondante Suisse. Vapoteuse depuis de nombreuses années, je m'occupe principalement de l'actualité suisse.

Laisser une réponse