Top banner
ETATS-UNIS : E-Cigarette Summit 2021, une occasion de rappeler l’intérêt du vapotage !

ETATS-UNIS : E-Cigarette Summit 2021, une occasion de rappeler l’intérêt du vapotage !

Il y’a quelques jours avait lieu aux États-Unis le sommet annuel de la vape américaine : L’E-Cigarette Summit 2021. Pour l’occasion, plusieurs experts de santé ont rappelés les avantages du vapotage et des produits sans combustion à risque réduit qui représentent une véritable alternative face aux nombreux méfaits du tabagisme.


L’E-CIGARETTE EST UNE CONTRIBUTION EFFICACE FACE AU TABAGISME


On pensait ne plus avoir réellement à le rappeler tant cela parait aujourd’hui être une évidence… Pourtant, l’actualité montre encore la méconnaissance et la méfiance que peut inciter le vapotage en Europe mais également dans de nombreux pays du monde. Lors du Virtual E-cigarette Summit USA qui avait lieu le 25 et 26 mai 2021, une conclusion rappelle la réalité :  » La cigarette électronique contribue efficacement à lutter contre l’addiction au tabac « . Les intervenants ont donc tous été unanimes pour dire que les dangers liés à la cigarette sont aujourd’hui largement connus et répertoriés.

Parmi les conférenciers de renom qui on pris part à l’événement en ligne, il y avait le Pr Ken Warner, doyen émérite en matière de recherche dans le domaine de la santé publique. Selon lui, une grande partie de public (organisations de santé, médias, décideurs et mêmes fumeurs…) considère à tort que le vapotage et les autres produits alternatifs sont aussi dangereux que le tabagisme. Pourtant, nombreuses sont les études qui indiquent que l’utilisation de l’e-cigarette et du tabac chauffé augmentent les chances d’arrêter de fumer. ainsi, selon lui, la communauté de le santé, mais aussi les médias et les décideurs politiques devraient évaluer plus attentivement le potentiel qu’offrent le vapotage et le tabac chauffé pour réduire le mortalité attribuable au tabagisme chez les adultes. Dans sa plaidoirie, il ajoute que toutes les données concordent pour indiquer que le vapotage contribue fortement à réduire le tabagisme, que ce soit aux États-Unis, mais aussi à travers le monde entier.

De son côté, Neal L. Benowitz, professeur émérite à l’université de médecine de San Francisco Californie, est revenu sur le question les produits chimiques qui peuvent être présents dans les produits du vapotage (à l’instar de propylène glycol et / ou le glycérine végétale (glycérol)), soulignant qu’ils sont relativement non toxiques lorsqu’ils son inhalés à court et moyen terme.

Selon Ann McNeill, dans le monde entier, les chercheurs, les décideurs, les défenseurs de le lutte antitabac ne ménagent aucun effort pour tenter de mettre fin à l’épidémie de tabagisme. Dans cette lutte incessante contre les dangers de tabagisme, le Royaume-Uni a adopté une approche compatissante face aux produits alternatifs, notamment auprès des groupes au sein desquels la prévalence de tabagisme demeure très élevée, à l’instar par exemple des personnes qui souffrent de problèmes de santé mentale, les toxicomanes, ou encore les sans-abri…

De son côté, David Graham, Chief Impact Officier Njoy, a rappelé qu’aux États-Unis, certains produits sont arrivés légalement sur le marché parce que le FDA a fourni plusieurs preuves scientifiques quant à leur validité et a jugé qu’ils étaient appropriés car sans risques pour la santé publique.

Pour Clive Bates, directeur de «counterfactual», il existe un moyen puissant à même de nous aider à obtenir, à moindre coût, une victoire spectaculaire dans le domaine de le santé publique : Le vapotage.

Source : Algerie360

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .