Top banner
Top banner
Top banner
ETATS-UNIS : La FEMA met à jour son rapport sur les explosions d’e-cigarettes.
ETATS-UNIS : La FEMA met à jour son rapport sur les explosions d’e-cigarettes.

ETATS-UNIS : La FEMA met à jour son rapport sur les explosions d’e-cigarettes.

Aux Etats-Unis, la FEMA (L’Agence fédérale des situations d’urgence) vient de mettre à jour son rapport sur les feux et explosions de cigarette électronique de 2014. Avec cette mise à jour, le rapport de 64 pages traite les incidents qui ont eu lieu de 2009 à 2016.. 


« A CE JOUR, AUCUN DECES N’A ETE CONSTATE SUITE A UNE EXPLOSION D’E-CIGARETTE »


Si le rapport de base à été publié par la FEMA (L’Agence fédérale des situations d’urgence) au mois d’octobre 2014,  la nouvelle mouture apporte une mise à jour et traite des incidents qui ont eu lieu entre Septembre 2014 et Décembre 2016. Selon la FEMA, de nombreux incidents sont survenus entre ces deux dates notamment des explosions de « cigarettes électroniques » dans les poches d’utilisateurs.

Les points clés du rapport

– Les incendies ou explosions causées par les piles (accus) utilisées dans les cigarette électronique sont rares ; Cependant, les conséquences peuvent être dévastatrices et changer la vie des victimes.
– Il est probable que le nombre d’incidents et de blessures continuera d’augmenter.
– Étant donné que la génération actuelle de batteries lithium-ion est la cause première de ces incidents, il est clair que ces batteries ne sont pas une source d’énergie sûre pour ces appareils.
– Entre janvier 2009 et décembre 2016, 195 explosions impliquant une cigarette électronique ont été rapportés par les médias américains. Ces incidents ont entraîné 133 blessures aiguës. Parmi ces blessures, 38 (29%) étaient graves.
– À ce jour, aucun décès n’a été constaté aux Etats-Unis suite à une explosion ou à une utilisation de cigarette électronique
– 62% des explosions impliquant une e-cigarette ou une batterie se sont produites lorsque l’appareil étant utilisé ou rangé dans une poche.

Entre janvier 2009 et décembre 2016, 195 rapports d’incidents concernant des explosions d’e-cigarettes  ont été trouvés aux États-Unis. 133 blessures aiguës ont été rapportées. Aucun décès n’a été signalé pendant la période d’étude.

En analysant le graphique (a gauche) on apprend que sur 195 incidents, 61 concernaient des e-cigarettes dans une poche, 60 concernaient un modèle en cours d’utilisation, 48 sont arrivés suite à une batterie en charge.

Selon la FEMA, les rapports des médias caractérisent généralement ces incidents comme des explosions. Bien qu’il y ait généralement une brève période de surchauffe et de dégagement de gaz au début de l’événement, les événements ont tendance à se produire soudainement et sont accompagnés de bruits forts, de fumée et d’une éjection de la batterie.

Dans 133 cas d’explosions ou feux dus à une e-cigarette (68%), une personne à été blessé plus ou moins gravement :

– Trente-huit incidents ont causé des blessures graves à un individu, la victime a dû être hospitalisée et à pu perdre une partie de son corps, subir des brûlures au 3éme degré ou des blessures au visage.

– Quatre-vingts victimes ont subi des blessures modérées, c’est à dire avec traitement en urgence pour inhalation de fumée, brûlures au 2e degré ou lacérations nécessitant des points de suture. Habituellement, les incidents signalés comme des blessures modérées ne nécessitent pas d’admission à l’hôpital.


Sur les 195 incidents impliquant la cigarette électronique, 128 (66%) ont provoqué l’inflammation d’objets proches tels que vêtements, tapis, rideaux, literie,  canapés ou sièges de véhicules. Les utilisateurs étaient généralement à proximité lorsque l’incident s’est produit, ont été alertés par le bruit de l’explosion, et ont été en mesure de réagir rapidement.

Sur 195 incidents, les pompiers n’ont eu à intervenir que 18 fois. Dans 168 cas, les personnes ont pu réagir seule pour s’en sortir ou pour éteindre le feu.

Quand on regarde de près le graphique comparatif des explosions avec les ventes de e-cigarettes, on constate que le phénomène est proportionnel. Contrairement à ce qui peut être expliqué dans les médias, le nombre d’incident impliquant la cigarette électronique reste stable par rapport aux ventes. Celui ci aurait même tendance à baisser d’année en année.

Aprés la période de « boum » (entre 2012 et 2014) on remarque clairement que les courbes se suivent, en effet le marché s’est stabilisé et les incidents avec.


QUELLES CONCLUSIONS POUR LA FEMA ?


Avec la mise à jour de son rapport initial de 2014, la FEMA apporte quelques conclusions. Selon eux, les cigarettes électroniques utilisant des batteries au lithium-ion présentent un danger nouveau et unique pour les consommateurs. Aucun autre produit de consommation ne place une batterie présentant un risque d’explosion connu à proximité des zones vitales du corps humain (Le téléphone portable ? Non ?). Afin de réduire la fréquence des explosions d’e-cigarettes, les recommandations suivantes doivent être prises en compte :

– Les consommateurs doivent rechercher et exiger des produits évalués pour la sécurité et qui répertoriés par UL (Underwriters Laboratories, une compagnie indépendante américaine de consultance et de certification de sécurité des produits.). Recherchez la marque UL sur le produit et l’emballage.

– Les effets à long terme de la nouvelle norme de sécurité UL ne peuvent être déterminés pour le moment. Même avec des circuits de protection améliorés et une conformité pour fournir une telle protection, il subsiste une possibilité de défaillance de la batterie pouvant entrainer de graves blessures. Les défauts de fabrication et les problèmes de batteries ne peuvent tout simplement pas être éliminés.
Les piles au lithium-ion ne doivent pas être utilisées dans les cigarettes électroniques. Si le nombre de batteries qui explosent est statistiquement faible, les graves blessures qui peuvent survenir justifie l’utilisation d’une autre technologie pour les cigarettes électroniques.

– Tant que les batteries lithium-ion continueront d’être utilisées dans les cigarettes électroniques, des blessures graves continueront à se produire. 

Pour consulter le rapport complet « Electronic Cigarette Fires and Explosions in the United States 2009 – 2016 ».

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse