Top banner
ETATS-UNIS : La FDA s’attaque à 10 entreprises de vape avec des lettres d’avertissement

ETATS-UNIS : La FDA s’attaque à 10 entreprises de vape avec des lettres d’avertissement

Aux États-Unis, la chasse à la terrible industrie de la vape continue pour la FDA (The Food and Drug Administration). En effet, le 20 Juillet denier, l’organisme de contrôle a envoyé des lettres d’avertissement à 10 entreprises dont des mastodontes tels qu’Eleaf USA ou encore Puff Bar.


PENDANT LA PANDÉMIE, LA FDA « VEILLE AU GRAIN » !


Aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) vient de sévir contre des entreprises de vape comme Puff Bar, qui vendent des recharges jetables aromatisées aux fruits. Le problème selon l’agence c’est qu’elles plaisent aux jeunes.

Jusqu’ici, l’entreprise Puff Bar a fonctionné à travers l’une des nombreuses exemptions de la politique de la FDA publiée en janvier qui limitait les arômes pour les cartouches d’e-liquide à système fermé, mais qui ne concernait pas pour les produits jetables. D’autres sociétés de vape, comme Juul Labs, à San Francisco, avaient déjà suspendu les ventes de pods aromatisées et soumis des demandes de produits à examiner via le processus de demande avant commercialisation (PMTA) de la FDA.

Le 20 juillet, la FDA a envoyé des lettres d’avertissement à 10 entreprises, dont Cool Clouds Distribution Inc., dba Puff Bar, afin de retirer du marché les e-cigarettes aromatisées jetables et les e-liquides attrayants pour les jeunes car ils ne disposent pas de l’autorisation de pré-commercialisation requise.

Le commissaire de la FDA, Stephen Hahn déclare : « Nous sommes préoccupés par la popularité de ces produits auprès des jeunes et voulons faire comprendre à tous les fabricants et vendeurs de produits du tabac que, même pendant la pandémie en cours, la FDA surveille de près le marché et tiendra les entreprises responsables. »

La FDA a déclaré que Puff Bar, HQD Tech USA LLC et Myle Vape Inc. commercialisaient illégalement des produits de la vape jetables introduits ou modifiés pour la première fois après le 8 août 2016, c’est à dire après la date d’entrée en vigueur de la règlementation qui étendait l’autorité de la FDA à tous les produits du tabac . Les nouveaux produits du tabac non conformes aux exigences de pré-commercialisation de la loi fédérale sur les aliments, les médicaments et les cosmétiques ne peuvent pas être commercialisés sans l’autorisation de la FDA, a déclaré l’administration.

Des lettres d’avertissement ont également été adressées à Eleaf USA, Vape Deal LLC, Majestic Vapor LLC, E Cigarette Empire LLC, Ohm City Vapes Inc., Breazy Inc. et Hina Singh Enterprises, dba Just Eliquids Distro Inc., accusés par la FDA de proposer des produits de la vape nicotinés destinés aux jeunes sans autorisation. Les e-liquides non autorisés imitent des emballages de produits alimentaires qui plaisent souvent aux jeunes, tels que les céréales Cinnamon Toast Crunch, Twinkies, Cherry Coke  a déclaré la FDA.

La FDA a demandé à chaque entreprise de répondre dans les 15 jours ouvrables avec un plan sur la façon dont chaque entreprise répondra aux préoccupations de l’agence. Le fait de ne pas corriger les violations pourrait entraîner une plainte, une saisie ou une injonction au civil.

Le 21 juillet, le site Web de Puff Bar a donné une réponse en postant un message annonçant la cessation de toutes ventes et distribution en ligne aux États-Unis jusqu’à nouvel ordre.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).