Top banner
Top banner
Top banner
Top banner
ETATS-UNIS : Le fabricant d’e-cigarette Juul Labs attaque plusieurs marques pour contrefaçon !

ETATS-UNIS : Le fabricant d’e-cigarette Juul Labs attaque plusieurs marques pour contrefaçon !

La désormais célèbre société Juul Labs n’a clairement pas finie de faire parler d’elle ! Etant toujours au coeur de la polémique aux Etats-Unis concernant le vapotage chez les jeunes, elle s’attaque aujourd’hui à plusieurs sociétés dont J Well SAS pour contrefaçon de produits. Une façon pour ce monstre économique d’imposer son fameux modèle partout à travers le monde sans aucune concurrence. 


J WELL SAS ATTAQUE POUR VIOLATION DE BREVET PAR JUUL LABS !


Actuellement au cœur de la répression américaine contre le vapotage des jeunes, Juul Labs n’abandonne absolument pas son envie de s’imposer à travers le monde. L’entreprise américaine vient de  déposer des plaintes pour contrefaçon de brevet aux États-Unis et en Europe contre plusieurs rivaux qu’elle considère comme des imitateurs.

Ces plaintes font suite à la saisie cette semaine de plus de 1000 pages de documents concernant Juul Labs et ses pratiques commerciales alors que l’enquête porte sur l’utilisation croissante de l’e-cigarette chez les jeunes.

Juul, qui contrôle près des trois quarts du marché américain de l’e-cigarette, a déposé mercredi une plainte auprès de la Commission américaine du commerce international (ITC), et nomme 18 entités, basées pour la plupart aux États-Unis ou en Chine, les accusant de développer et de vendre produits basés sur sa technologie brevetée. La plainte, rendue publique jeudi, demande à l’ITC d’empêcher l’importation et la vente des produits concernés aux États-Unis.

La société a déclaré que sa filiale britannique avait également déposé plainte en Grande-Bretagne contre la société française J Well France SAS, alléguant que sa gamme d’e-cigarette « Bô » était en violation de ses brevets britanniques. 

La jeune entreprise Juul, établie dans la Silicon Valley, a gagné en notoriété aux États-Unis en quelques années seulement, grâce à sa forte teneur en nicotine et à son élégant dispositif de taille réduire. Sa croissance vertigineuse et sa popularité dans les écoles du pays ont attiré l’attention des représentants du gouvernement et des régulateurs. 


 » UNE PROLIFERATION DE PRODUITS PORTANT ATTEINTE A NOTRE PROPRIETE INTELLECTUELLE « 


Dans un récent communiqué, Kevin Burns, président-directeur général de Juul Labs déclare :  « La prolifération rapide de produits portant atteinte à notre propriété intellectuelle continue de croître parallèlement à l’augmentation de notre part de marché« .

« La protection des consommateurs et la prévention de l’utilisation des mineurs sont des priorités cruciales, et nous prendrons les mesures nécessaires, le cas échéant, pour limiter les produits copiés illégalement qui sapent nos efforts. »

Juul Labs déclare également que beaucoup de ces produits rivaux semblent être vendus avec peu ou pas de processus de vérification de l’âge et semblent cibler les jeunes avec des arômes attrayants. 

Selon l’analyste de Liberum, Nico von Stackelberg, une interdiction des sosies de Juul renforcerait davantage la position de Juul et d’autres sociétés dans le secteur de la cigarette électronique, notamment British American Tobacco (BATS.L), Imperial Brands (IMB.L) et Altria (MO). .N), en permettant la consolidation du marché.

« La réalité c’est que le marché américain de l’e-cigarette est en grande partie gris et que les principaux acteurs en cause… existent et se font concurrence pour une part du gâteau« , a-t-il déclaré.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : REVUE / TEST : Spirals Tank par Smok
Suivant : REVUE / TEST : Creamy Melon par Cloudy Heaven

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse