Top banner
ÉTATS-UNIS : Le fabricant Mr. Good Vape obligé de réintégrer un directeur et de lui donner 110 000$

ÉTATS-UNIS : Le fabricant Mr. Good Vape obligé de réintégrer un directeur et de lui donner 110 000$

Aux États-Unis, le célèbre fabricant d’e-liquides Mr.Good Vape doit faire face à une situation compliquée. Alors que la société avait renvoyé un directeur pour des déclarations suspicieuses, la justice oblige le géant américain de la vape a le réintégrer dans les effectifs tout en lui versant un prime de dédommagement de 110 000$.


UNE PRODUCTION D’E-LIQUIDES QUI VIOLE LES LOIS ENVIRONNEMENTALES !


C’est en Mai 2015 que cette affaire débute, un directeur de la société Mr. Good Vape fait part de préoccupations au département de la protection de l’environnement de la Californie. Selon lui, l’entreprise dans laquelle il travaille ne respecte pas les lois environnementales. Alors que ce genre de déclaration est sensée rester anonyme et confidentielle, Mr. Good Vape l’apprend et il est renvoyé deux jours plus tard.

Le 20 Avril dernier, le département du Travail a tranché et demande à Mr. Good Vape de réintégrer cet ancien directeur et de lui payer une compensation de 110 000$. Gary Riddle, le propriétaire de l’entreprise, a déclaré vendredi soir qu’il ferait appel de cette décision.

« Nous n’avons jamais eu de problème avec les normes et nous avons embauché quelqu’un pour nous assurer que de répondre à toutes les exigences » a t’il déclaré.

 

Une enquête de l’OSHA, une agence gouvernementale fédérale des États-Unis dont la mission est la prévention des blessures, maladies et décès dans le cadre du travail a conclu que la loi sur le contrôle des substances toxiques et la loi sur l’élimination des déchets solides protégeaient la « dénonciation » de l’ancien directeur.

L’OSHA (L’Occupational Safety and Health Administration) a également ordonné à l’employeur d’effacer le dossier personnel de l’ancien gestionnaire ainsi que toute référence à l’affaire.

« Personne ne devrait perdre son travail pour avoir eu des inquiétudes au sujet de menaces potentielles sur son lieu de travail« , a déclaré Barbara Goto, administrateur régional de l’OSHA.

Cette affaire pourrait bien noircir l’image de marque que le géant Mr. Good Vape entretenait jusque la.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .