Top banner
Top banner
Top banner
ÉTATS-UNIS : Le procès contre Juul en Caroline du Nord, une attaque « frivole » et de l’ignorance…

ÉTATS-UNIS : Le procès contre Juul en Caroline du Nord, une attaque « frivole » et de l’ignorance…

Le procès intenté la semaine dernière par le procureur général de Caroline du Nord aux États-Unis contre le fabricant d’e-cigarettes JUUL n’est pas tout ce qu’il semble être ! C’est en tout cas l’avis donné par un expert en relations gouvernementales à un groupe de réflexion sur le marché libre basé en Illinois.


George Jamerson, directeur des relations gouvernementales à The Heartland Institute

JUUL EN JUSTICE, LA PEUR ET L’IGNORANCE D’UN PRODUIT DE RÉDUCTION DES RISQUES !


« C’est la même vieille situation« , a déclaré George Jamerson, directeur des relations gouvernementales à The Heartland Institute. « C’est politiquement pratique. Ce procès est frivole et équivaut à de la gêne politique. »

Suite à ce procès intenté la semaine dernière par le procureur général de Caroline du Nord, George Jamerson est dans l’incompréhension, pour lui c’est clair : les partisans de ce litige contre Juul parlent souvent dans l’ignorance.

« Il y a des parents qui exigent des actions parce qu’ils sont persuadés que les e-cigarettes sont comme les cigarettes classiques, ce qui ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité« , a-t-il déclaré.

« Mais les politiciens peuvent facilement marquer des points et s’attaquer à » Big Tobacco « . Les affirmations constantes selon lesquelles les e-cigarettes sont «une passerelle vers l’utilisation de cigarettes combustibles» sont manifestement fausses et ne sont corroborées par aucune donnée.  » ajoute t’il.

Dans le procès intenté le 15 mai en Caroline du Nord devant la Cour supérieure du comté de Durham, une allégation vient affirmer que Juul a minimisé la concentration des taux de nicotine dans ses produits, commercialisant ses cartouches en minimisant les risques. La société est également attaquée sur le fait que les jeunes ont été spécifiquement ciblés dans les publicités produites par Juul Labs.

« Juul a ciblé les jeunes en tant que clients« , a déclaré M. Stein dans un communiqué publié peu après le dépôt de la plainte. Cette poursuite est la première du genre intentée par un État contre le célèbre fabricant de cigarettes électroniques.

Les allégations de Stein selon lesquelles JUUL commercialise ses produits auprès des enfants sont largement basées sur les arômes proposés par Juul, a déclaré Jamerson.

« Ils disent que certaines saveurs constituent du marketing pour les enfants, ce qui n’est tout simplement pas vrai », a-t-il déclaré. « Les arômes sont la principale raison pour laquelle les e-cigarettes ont été si efficaces pour réduire le tabagisme chez les adultes. »

Selon George Jameson, une victoire de la Caroline du Nord dans ce procès pourrait conduire à une interdiction pure et simple des arômes dans les e-liquides.

« Cela va donner des munitions pour une interdiction des arômes, et une interdiction des arômes serait à bien des égards une interdiction de facto des produits du vapotage« , a-t-il déclaré. « Vous supprimez l’attrait de ces produits qui aident à arrêter de fumer, ce qu’ils voient bien sûr comme une victoire, mais en réalité, l’utilisation accrue de cigarettes combustibles aura des conséquences inattendues. »

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse