Top banner
Top banner
Top banner
ÉTATS-UNIS : Les défenseurs de la vape se rassemblent contre l’interdiction des arômes pour l’e-cigarette.

ÉTATS-UNIS : Les défenseurs de la vape se rassemblent contre l’interdiction des arômes pour l’e-cigarette.

Aux États-Unis, dans l’espoir d’obtenir une suppression de l’interdiction proposée par l’État de New-York sur les e-cigarettes aromatisées, les défenseurs de la vape se sont rassemblés il y’a quelques jours devant le palais de justice du comté d’Albany avec un message clair : « La vape sauve des vies« .


Photo : Lori Van Buren, Albany Times Union

« LA VAPE SAUVE DES VIES » : UNE CONFÉRENCE DE PRESSE ET UNE AUDIENCE PUBLIQUE !


La « New York State Vapor Association« , des anciens fumeurs et quelques propriétaires de boutiques de vape ont pris la parole lors d’une conférence de presse et d’une audience publique, insistant sur le fait que la vape aide les fumeurs à en finir avec le tabac. Selon eux, la disparition des arômes pour e-cigarette sur le marché risque de détruire l’efficacité du vapotage et donc son utilité.

« Notre principale cause réside dans le fait d’aider les gens à ne pas fumer« , a déclaré Vic Canastraro, directeur exécutif de la Coalition pour une Amérique sans tabac. « Une personne sur deux meurt après avoir utilisé des produits du tabac. La vape est plus efficace que les autres produits de remplacement du tabac pour aider les gens à en finir avec le tabagisme »

Vic Canastraro se tenait derrière une foule à l’extérieur du palais de justice avec des défenseurs de la vape brandissant des pancartes indiquant «  Nous votons !« , «Combat pour les arômes !» et «Les arômes sauvent des vies».

Mais comme l’a révélé l’audience publique, tout le monde ne pense pas que ce soit le cas. Certains se plaignent que des saveurs comme la cannelle ou la vanille  peuvent attirer les adolescents.

Julie Hart, directrice des relations gouvernementales à l’American Cancer Society, a déclaré que le projet de loi proposé devrait aller de l’avant.

« Nous avons constaté une légère baisse du taux de tabagisme chez les adultes de notre État« , a déclaré Hart. « Mais ce que nous avons vu, c’est surtout que 27% des lycéens de l’État de New York utilisent des e-cigarettes. Ce n’est pas surprenant lorsque nous avons des arômes comme le « caca » de licorne. Celles-ci ne sont pas vendues aux adultes. Elles sont destinées aux enfants pour les attirer vers le produit . »

La plupart des 50 orateurs présents à l’audience ont déclaré qu’ils n’auraient jamais pu arrêter s’ils n’avaient pas eu d’e-cigarettes avec des e-liquides aromatisés. D’autres déclarent que leurs petites entreprises souffriraient sans sans les arômes, et que l’interdiction de l’aromatisation des e-liquides dans le comté d’Albany enverrait simplement les vapoteurs dans les comtés voisins ou en ligne.

Gregory Conley, président de l’American Vaping Association, a déclaré que son organisation était également préoccupée par le vapotage des jeunes. « Nous … voulons faire partie de la solution, mais punir les adultes n’est pas la solution« , a-t-il déclaré au conseil.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse