Top banner
Top banner
ÉTATS-UNIS : Un rapport de l’ACSH traite des effets de la nicotine sur la santé.
ÉTATS-UNIS : Un rapport de l’ACSH traite des effets de la nicotine sur la santé.

ÉTATS-UNIS : Un rapport de l’ACSH traite des effets de la nicotine sur la santé.

Les effets de la nicotine sur la santé ? C’est une question qui revient assez souvent dans les débats et sur laquelle de nombreux scientifiques travaillent. Récemment, le Dr Murray Laugesen a publié un pavé de 89 pages pour l’American Council on Science and Health (ACSH) présentant la nicotine et ses effets sur la santé.


RISQUES, APPROCHES ET ADDICTOLOGIE 


Le Dr Murray Laugesen a publié pour l’American Council on Science and Health (ACSH) un document avec pour titre : « The effects of nicotine on human health, ». Si celui ci est disponible en anglais, le site « Unairneuf.org » en propose une présentation en français que l’on vous propose également ici même. Comme le précise le site, la lecture de ce document serait recommandée à tous ceux qui sont concernés par les aspects médicaux du tabagisme et du vapotage.

La nicotine et ses effets sur la santé

LES RISQUES DE MORTALITÉ ET DE CANCER VARIENT CONSIDÉRABLEMENT SELON LE PRODUIT

Les cigarettes et le tabac à fumer sont les produits récréatifs en vente libre les plus meurtriers. La nicotine est largement utilisée comme médicament depuis 1984 et est sûre aux doses utilisées dans les produits pharmaceutiques. Les produits à base de nicotine ne causent pas de cancer des poumons ou d’autres cancers, ni de maladies pulmonaires ou cardiaques. En revanche, le tabagisme est la principale cause de cancer du poumon et la principale cause évitable de maladies pulmonaires et cardiaques.

APPROCHE POLITIQUE ET RÉGLEMENTAIRE

La première exigence est de s’assurer que les fumeurs peuvent acheter de la nicotine inhalée à des fins récréatives, car elle est beaucoup plus sûre que le tabac fumé. L’étape suivante consiste à s’assurer que les produits sont conformes aux étiquettes, efficaces, sûrs pour les jeunes et d’une toxicité minimale. Une mise en garde réglementaire extrême, insistant sur le fait que toute la nicotine doit être vendue comme médicament alors que le tabac demeure en vente comme produit récréatif pourrait empêcher les fumeurs d’adopter la nicotine comme alternative récréative au tabagisme.

ADDICTOLOGIE

Presque tous les fumeurs de tabac sont dépendants. Le tabagisme – plus que la nicotine en soi – crée une forte dépendance.

La nicotine est la principale cause de dépendance au tabagisme ; elle n’agit pas seule mais combinée aux habitudes et aux rituels de l’acte de fumer, et peut-être à d’autres substances contenues dans le tabac et la fumée. Dans ce contexte, la nicotine crée une dépendance et incite les fumeurs à fumer pendant la majeure partie de leur vie, ce qui raccourcit indirectement leur espérance de vie d’au moins dix ans. La nicotine, cependant, n’est pas en soi une cause directe ou même une cause mineure de ces décès ou maladies attribuables au tabagisme. En effet, les fumeurs qui optent pour des substituts beaucoup plus sûrs comme le vaporisateur peuvent réduire leur risque tout en maintenant leur dépendance à la nicotine.

Dans presque tous les pays du monde, des cigarettes mortelles sont vendues avec l’approbation du gouvernement pour l’achat récréatif par des adultes, mais les produits à base de nicotine ne sont pas approuvés pour un usage récréatif. Pour comprendre le potentiel qu’ont les produits à base de nicotine à aider les fumeurs et les pays à éviter le milliard de décès causés par le tabagisme au cours de ce siècle, nous devons comprendre la science qui sous-tend la nicotine.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse