Top banner
ETATS-UNIS : San Francisco interdit les e-liquides aromatisés !

ETATS-UNIS : San Francisco interdit les e-liquides aromatisés !

C’est une véritable bombe qui vient de tomber sur le marché de la vape à San Francisco aux Etats-Unis. La décision était attendue et sans réelle surprise les électeurs de la ville ont approuvé la proposition de loi interdisant la vente de produits du tabac aromatisés dont les e-liquides.


« UNE PARODIE » POUR LE PRESIDENT DE L’AMERICAN VAPING ASSOCIATION 


Mardi, les électeurs de San Francisco ont accepté une proposition interdisant la vente de produits du tabac aromatisés dont les e-liquides et les cigarettes mentholés. 68% des votants se sont prononcés en faveur de fameuse « proposition E » et 31% s’y sont opposés, cela prouve en quelque sorte que celle ci n’a clairement pas fait l’unanimité. 

Cette proposition aura été une véritable bataille économique ! Selon des déclarations de la Commission d’éthique de San Francisco, la compagnie de tabac R.J. Reynolds a dépensé près de 12 millions de dollars et l’ancien maire de New York, Michael Bloomberg, a contribué plus de 3 millions de dollars pour soutenir cette proposition E.

« Les gens ont vraiment une grande aversion et une grande méfiance envers les grandes compagnies de tabac et n’ont pas été trompé par la propagande« , a déclaré Gil Duran, le porte-parole de la campagne du « Oui » à la proposition E.

« Dire aux adultes ce qu’ils peuvent faire ou ne pas faire n’est pas efficace« 

Pour Gregory Conley, président de l’American Vaping Association, cette décision est une vaste blague avec des conséquences catastrophiques :
« C’est une parodie ! Il est hallucinant de voir que les extrémistes anti-vape ont réussis à induire en erreur les électeurs de la ville en rendant plus difficile l’arrêt du tabac pour les fumeurs« . Il ajoute également que les e-liquides aromatisés sont utiles pour les fumeurs qui souhaitent se détacher du tabac. 


UNE « ETINCELLE » QUI POURRAIT SE PROPAGER PARTOUT AUX ETATS-UNIS !


L’année dernière, les superviseurs de la ville de San Francisco ont approuvé une ordonnance interdisant la vente de produits du tabac aromatisés dont les cigarettes mentholées et les e-liquides aromatisés, ce qui en aurait fait le premier pays à approuver une telle interdiction. Mais, suffisamment de signatures ont été recueillies pour que l’ordonnance doit soumise à un référendum devant les électeurs de la ville.

Avec l’adoption de cette proposition E, l’inquiétude est de mise pour le marché du vapotage. En effet, cette « étincelle » pourrait bien générer un feu qui va s’étendre sur la côte ouest et partout dans le pays.  

Les défenseurs de la santé publique ont soutenu de telles interdictions, affirmant que les e-liquides aromatisés avec des saveurs « bonbons » attiraient les enfants et les adolescents et pourraient accroitre la dépendance de la nouvelle génération. Des organisations comme l’American Heart Association, l’American Cancer Society et l’American Lung Association ont soutenu la proposition E, affirmant que cela protégerait les enfants.

« Les jeunes de San Francisco sont bombardés de publicité pour les cigarettes électroniques dés qu’ils entrent dans une boutique de quartier. Il est clair que ces produits avec des emballages colorés et des arômes bonbons sont destinés aux adolescents », a déclaré l’American Lung Association.

Les opposants à la mesure ont déclaré que l’interdiction des produits aromatisés était une limite à ne pas dépasser qui portait atteinte aux choix des adultes.
« Dire aux adultes ce qu’ils peuvent faire ou ne pas faire n’est pas efficace« , ont déclaré les opposants dans leur argumentaire devant les électeurs, ajoutant que la Californie avait déjà relevé l’âge légal pour l’achat des produits du tabac à 21 ans. 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).