Top banner
ÉTATS-UNIS : La taxe de 40% sur la e-cigarette prend effet aujourd’hui.

ÉTATS-UNIS : La taxe de 40% sur la e-cigarette prend effet aujourd’hui.

Aux États-Unis, la situation de la e-cigarette est critique. Après une réglementation démesurée de la FDA sur les produits de la vape c’est aujourd’hui que prend effet la fameuse taxe de 40% qui pourrait bien tuer définitivement l’industrie de la vape.


vapotage-interdit-bureauUNE TAXE CONTESTÉE PAR LES PROPRIÉTAIRES DE BOUTIQUE


Cette nouvelle taxe de l’État sur les cigarettes électroniques prend donc effet aujourd’hui au grand dam des propriétaires de magasin de vape qui souhaiteraient une baisse de ces prélèvements.

Ceux ci se sont donc rassemblés contre la taxe sous la bannière de « The Smoke-Free Alternatives Trade Association » devant le capitole cette semaine. Selon eux, cette taxe pourrait tout simplement mettre plusieurs centaines de boutiques de vape en faillite. En réponse à ce regroupement, les comités de la Chambre et du Sénat ont cette semaine approuvées les projets de loi distincts pour atténuer l’impact de cette taxe. Les deux chambres étant en vacances jusqu’au 17 octobre, il faudra encore attendre pour connaitre l’impact de ces projets de loi.


40% DE TAXE, UNE CATASTROPHE POUR L’INDUSTRIEimages


La taxe sur les e-cigarettes fait partie d’un compromis bi-partisan afin de générer de nouveaux revenus. 31,5 milliards $ pourrait être récupéré et aiderait à réduire un déficit de longue date.

Les propriétaires de magasins sont confrontés à une taxe de 40% du prix « de gros » sur les e-cigarettes (Matériels et e-liquides). En outre, les détaillants devront payer une taxe plancher sur leurs inventaires dans les 90 jours à venir. Les propriétaires et employés de boutiques ainsi que leurs clients s’inquiètent, cette taxe pourrait forcer les magasins à augmenter les prix voir même à fermer. Dans tout les cas, elle entrave une industrie en plein essor.

« Cette taxe de 40% a été mise en place pour tenter de nous mettre dehors», a déclaré Ryan Sienciewicz, co-propriétaire de Vision Vapor dans le nord de Scranton. «Nous ne sommes pas une Marlboro. Nous possédons de simples boutiques familiales. Avec cette taxe de 40% qui entre en vigueur, si nous avons 100 000 $ dans l’inventaire, il nous faudra faire un chèque de 40 000 $. C’est tout simplement ingérable« .

Pour atténuer l’impact de cette taxe, Sienciewicz et son partenaire, Antonio Cellar ont baissés les prix de leurs produits pour réduire l’inventaire.

«Les consommateurs se sont approvisionnés donc après la date du 1er octobre nous allons devoir reconstruire l’inventaire», a déclaré Cave. «Nous allons devoir vendre alors que les clients ont déjà anticiper en faisant des stocks. Il va être quasiment impossible de retomber sur nos pattes « . Clairement, un produit qui coutait 15$, se vendra probablement plus de 20$ une fois que la taxe aura fait son effet.


sketch-nctax-comicUNE RÉACTION D’URGENCE POUR ÉVITER L’APOCALYPSE


Si les propriétaires espèrent encore quelques changements à propos de cette taxe notamment avec les élections en cours dans le pays, Jake Wheatley a déjà déclaré les législateurs ne devraient pas se précipiter pour changer une taxe moins de trois mois après l’avoir approuvé.

Entre-temps, le Comité des finances du Sénat a approuvé un projet de loi pour retarder le paiement de l’impôt pendant 180 jours afin que les propriétaires de magasins aient plus de temps pour vendre leurs stocks. Le projet de loi doit encore être approuvé par la Chambre de l’état et du Sénat.

Selon Jeff Sheridan, porte-parole gouverneur Tom loup, « La taxe sur la e-cigarette est nécessaire pour faire des recettes et aider à effacer le déficit, elle permettra aussi de financer les écoles publiques que l’État ne peut pas se permettre de perdre« . Une véritable honte…

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.