Top banner
Top banner
ÉTATS-UNIS : Un projet de loi pour interdire la vape aromatisée rejeté en Californie !

ÉTATS-UNIS : Un projet de loi pour interdire la vape aromatisée rejeté en Californie !

Aux États-Unis, un projet de loi californien visant à interdire les produits du tabac aromatisés et à réduire l’utilisation de les produits de la vape par les mineurs, a été rejeté jeudi. Selon l’auteur du projet de loi celui ci a tellement été dilué avec des exemptions que des groupes de santé publique s’y sont opposés.


UNE COALITION POUR S’OPPOSER A CE PROJET DE LOI !


Sous le lobbying intense de l’industrie du tabac, un panel du Sénat a amendé la SB 38 contre la volonté de son auteur afin d’en exempter les chichas et certains arômes couramment utilisés dans les cigares et les pipes. Frustré par ce comportement, le sénateur d’État Jerry Hill (D-San Mateo) a déclaré qu’il abandonnait le projet de loi à la lumière de ce qu’il a appelé des amendements «hostiles».

«J’ai présenté le projet de loi 38 du Sénat afin de protéger les jeunes des risques dangereux pour la santé liés aux produits du tabac et d’empêcher toute autre génération de devenir dépendante de la nicotine», a déclaré le sénateur dans un communiqué. « L’objectif était d’interdire la vente des produits du tabac contenant des fruits, des bonbons et d’autres arômes qui incitent les jeunes. Les amendements imposés au projet de loi érodent ces protections en créant des exemptions inutiles et nuisibles. »

Le Comité des crédits du Sénat a requis les amendements pour pouvoir envoyer le projet de loi au Sénat et procéder au vote. Mais les changements ont provoqué une coalition d’anciens partisans, dont l’American Heart Society, et l’American Lung Assiciation qui se sont opposés la législation.

Dans une lettre, les groupes ont affirmé que les produits utilisés dans la chicha ne pouvait pas être exemptés et que cette décision créait « un précédent terrible qui sape le fondement de la législation originale visant à protéger les jeunes, les communautés à faibles revenus et les minorités ».


LA CHICHA, TRADITION CULTURELLE QUI SAUVE LA VAPE ?


Les groupes de santé ont précisé que la chicha, comme la fumée de cigarette, contenait une quantité importante d’ingrédients cancérigènes, tels que l’arsenic, le cobalt, le chrome, le plomb et le monoxyde de carbone…

Pour sa part Jerry Hill a déclaré que les opposants demandant l’exemption pour la chicha avaient fait valoir que le projet de loi soulevait des préoccupations parmi les communautés pour lesquelles l’utilisation du tabac à narguilé est une tradition culturelle.

«J’ai du mal à croire que l’utilisation de tabac saveur « bubble gum » soit une tradition culturelle», a déclaré le sénateur. Mais pourquoi attaquer la chicha lorsqu’on peut la comparer voir la mélanger avec le vape ? Et bien c’est ce qui s’est passé !

En effet, les partisans, qui soutenaient à l’origine l’interdiction des produits aromatisés, ont cité une étude des Centers for Disease Control and Prevention de cette année qui montrait que la consommation des e-cigarettes chez les étudiants du secondaire avait augmenté de 78% au cours de la dernière année.

Le fabricant d’e-cigarettes Juul Labs s’est également opposé au projet de loi, affirmant qu’il avait déjà pris des mesures pour que les produits du tabac ne tombent pas entre les mains des consommateurs mineurs. La société a suspendu la distribution dans les magasins de produits à base de fruits exigeant que les achats soient effectués en ligne sur un site qui permet de filtrer les acheteurs mineurs.

« Nous avons pris des mesures énergiques pour lutter contre l’utilisation de nos produits par des mineurs, tout en préservant la possibilité pour les fumeurs adultes de remplacer les cigarettes combustibles, qui causent 40 000 décès par an en Californie« , a déclaré Ted Kwong, porte-parole de Juul.

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse