Top banner
ETATS-UNIS : Une action en justice contre deux marques d’e-liquides en Floride.

ETATS-UNIS : Une action en justice contre deux marques d’e-liquides en Floride.

Aux États-Unis, la vape reste extrêmement surveillée notamment en ce qui concerne la vente et la promotion aux mineurs. En effet, jeudi dernier, le procureur général Ashley Moody a intenté une action en justice contre deux sociétés produisant des e-liquides en Floride accusées de commercialiser auprès de mineurs et de ne pas avoir correctement vérifié l’âge de leurs clients.


Ashley Moody, avocate et politicienne américaine, procureur général de la Floride depuis janvier 2019

DES TACTIQUES MARKETING QUI SEMBLENT CIBLER DES MINEURS


Hier, le procureur général Ashley Moody a intenté une action en justice jeudi contre deux marques d’e-liquides de Floride accusées de commercialiser auprès de mineurs et de ne pas avoir correctement vérifié l’âge de leurs clients.

Et ce n’est qu’un début car Monster Vape Labs et Lizard Juice ne sont que deux des 21 sociétés de vape rattrapées dans une enquête de 2019 sur des sociétés qui vendent illégalement des produits de vape en Floride et utilisent des tactiques de marketing qui semblent cibler les mineurs.

« Je suis consterné par la commercialisation de ces produits provoquant une dépendance auprès des mineurs par les accusés dans cette affaire« , a déclaré Moody. « Les pratiques commerciales de ces entreprises incluent un étiquetage et lune publicité similaires aux produits céréaliers pour le petit-déjeuner pour enfants, entre autres pour inciter nos enfants à acheter leurs produits addictifs. En tant que procureur général de Floride et mère de famille, je ne permettrai pas à ces entreprises, ni à aucune autre entreprise de vapotage, de violer la loi et de cibler nos enfants avec des produits addictifs et particulièrement nocifs pour leur esprit et leur corps en développement. »

E-liquide « Jam Monster » de la marque Monster Vape Labs


L’action en justice vise à interdire aux deux sociétés de commercialiser auprès des mineurs et à interdire l’utilisation de dessins animés dans leurs publicités faisant la promotion des produits à base de nicotine. Elle vise également à obliger les deux sociétés à empêcher la vente ou la livraison de produits de la vape à des mineurs en utilisant des procédures de vérification de l’âge.

En outre, le bureau du procureur général demande des sanctions civiles et des frais de justice.

Plus tôt cette année, Le procureur général Ashley Moody a travaillé aux côtés des législateurs de l’État de Floride afin de rédiger une législation qui empêcherait la vente et la commercialisation des produits de vapotage aux mineurs. Le projet de loi (SB810) exigerait des cours d’éducation concernant le vapotage pour les mineurs pris avec une e-cigarette et interdirait les arômes qui attirent les enfants. Le projet de loi a été adopté par les deux chambres et attend la signature du Gouverneur.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).