Top banner
Top banner
Top banner
Top banner
ÉTATS-UNIS : Une étude cible l’e-cigarette Juul et dénonce de potentiels dommages cellulaires

ÉTATS-UNIS : Une étude cible l’e-cigarette Juul et dénonce de potentiels dommages cellulaires

Aux États-Unis, le nouveau sport national semble être de critiquer et d’attaquer la société Juul Labs sur tous les fronts. Récemment, une étude qui va dans le sens de la FDA (Food and Drug Administration) accuse l’e-cigarette Juul d’avoir des concentrations en nicotine qui pourraient être cytotoxiques ou toxiques pour les cellules vivantes…


DES CONCENTRATIONS SUFFISAMMENT ÉLEVÉES POUR ÊTRE TOXIQUES !


Inquiète, la Food and Drug Administration (FDA) se pose de plus en plus de questions sur l’e-cigarette et surtout sur la nicotine, un stimulant qui crée une forte dépendance et qui pourrait « affecter le cerveau encore en développement de l’adolescent« .

Récemment, une équipe de recherche dirigée par Prue Talbot, professeure au département de biologie moléculaire, cellulaire et des systèmes de l’Université de Californie à Riverside, et James F. Pankow, professeur de chimie et de génie civil et environnemental à la Portland State University, a constaté que les concentrations de nicotine contenues dans les e-cigarettes JUUL étaient plus élevées que pour la plupart des autres produits du vapotage analysés par l’équipe. Les résultats de cette étude ont été publiés dans le Chemical Research in Toxicology.

Prue Talbot, professeure biologie moléculaire- Université de Californie

« Les concentrations de nicotine sont suffisamment élevées pour être cytotoxiques ou toxiques pour les cellules vivantes, lorsqu’elles sont testées in vitro sur des cellules du système respiratoire en culture« , a déclaré Prue Talbot.

« L’e-cigarette JUUL est le seul produit ou nous avons trouvé des concentrations de nicotine suffisamment élevées pour être toxique lors des tests de cytotoxicité standard. L’un des gros problèmes est que son utilisation rendra une nouvelle génération d’adolescents plus sensible à la nicotine. » ajoute t’elle.

L’équipe de recherche a fait une seconde constatation : bien que les saveurs des pods JUUL contiennent relativement peu de produits chimiques aromatisants, plusieurs de ces produits sont présents à des concentrations élevées.

« Certaines capsules de JUUL contiennent des concentrations suffisamment élevées de produits chimiques aromatisants qui pourraient les rendre attractives pour les jeunes« , a déclaré Pankow ajoutant « Nous devons encore déterminer si les produits JUUL entraîneront des effets néfastes sur la santé en cas d’utilisation chronique. ».

« Nous avons découvert que certains produits chimiques aromatisants, tels que l’éthyl maltol, sont également corrélés à la cytotoxicité, mais la nicotine semble être le produit chimique le plus puissant concernant la Juul et notamment en raison de sa concentration très élevée« , a déclaré Talbot.

La nicotine présente dans les e-cigarettes Juul aux États-Unis représente en moyenne environ 61 milligrammes de nicotine par millilitre d’e-liquide, ce qui équivaut à plus d’un paquet de cigarettes classiques. Pour sa part, Prue Talbot en appelle à la FDA et espère qu’elle limitera la concentration autorisée de nicotine dans les produits du vapotage.

« La FDA tente d’empêcher la vente de juul aux moins de 21 ans, mais ces produits sont toujours utilisés dans les lycées« , a-t-elle déclaré. « Nos données soulignent la nécessité d’empêcher les adolescents d’utiliser des produits contenant ces concentrations extrêmement élevées de nicotine. »

Source : Medicalxpress.com/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : VAP’NEWS : L’actualité e-cigarette pour le Jeudi 11 Avril 2019
Suivant : REVUE / TEST : Aurora Play AIO par Vaporesso

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse