Top banner
Top banner
ÉTUDE : Plus de 60% des utilisateurs d’e-cigarettes souhaitent en finir avec la vape !

ÉTUDE : Plus de 60% des utilisateurs d’e-cigarettes souhaitent en finir avec la vape !

Une nouvelle étude en provenance de l’Université Rutgers du New Jersey et publiée dans la revue Nicotine & Tobacco Research révèle que la plupart des utilisateurs d’e-cigarettes veulent en finir avec la vape.


60% DES VAPOTEURS QUI UTILISENT L’E-CIGARETTE SONT PRÊTS A ARRÊTER !


Selon les chercheurs de l‘Université Rutgers aux États-Unis (New Jersey), la plupart des utilisateurs d’e-cigarettes veulent en finir avec la vape et beaucoup ont tenté de réduire leur consommation.

L’étude, publiée dans la revue Nicotine & Tobacco Research, est la première à examiner les tentatives passées et les intentions actuelles des vapoteurs à en finir avec l’e-cigarette. Celle ci s’est servie d’un échantillon représentatif d’utilisateurs adultes d’e-cigarettes aux États-Unis.

Environ 10 millions d’adultes américains utilisent des cigarettes électroniques. La plupart de ces utilisateurs fument également des cigarettes traditionnelles même si la plupart utilisent la vape pour essayer d’en finir avec le tabac.

L’étude de Rutgers révèle donc que plus de 60% des utilisateurs d’e-cigarettes veulent cesser de vapoter et 16% d’entre eux prévoient d’arrêter dés le mois prochain. Plus de 25% ont déjà essayé d’arrêter la vape au cours de la dernière année.

 » La plupart des discussions sur l’e-cigarette ont porté sur les dommages relatifs au tabac, l’efficacité de celle ci en tant que dispositif de sevrage tabagique et l’augmentation alarmante de leur utilisation chez les enfants. Outre ces questions, nos données suggère aux vapoteurs de ne pas utiliser ces appareils sans limite de temps. En fin de compte, les vapoteurs veulent arrêter d’utiliser l’e-cigarette de la même manière qu’un fumeur traditionnel souhaite arrêter de fumer « a déclaré Marc Steinberg, co-auteur de l’étude, psychiatrie à la faculté de médecine Robert Wood Johnson de Rutgers et directeur du laboratoire de recherche et d’intervention sur le tabac de l’école.

« Parmi les stratégies que les personnes interrogées ont utilisées pour arrêter de fumer, il y’en a plusieurs que nous recommandons pour en finir avec le tabac, tels que les produits de substitution à la nicotine approuvés par la FDA, les médicaments, le conseil et le soutien social« , a déclaré Rachel Rosen, auteure de troisième cycle au département de psychologie.

« Alors que les cigarettes électroniques peuvent être associées à une réduction des risques par rapport aux cigarettes combustibles, elles sont également potentiellement addictives et l’aérosol produit contient toujours des substances toxiques« , a-t-elle déclaré. « Alors que l’utilisation de l’e-cigarette continue de croître et que de plus en plus d’utilisateurs veulent arrêter de fumer, il sera important d’être prêt à aider ceux qui risquent d’avoir du mal à s’arrêter par eux-mêmes.« 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse